bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

11 septembre 2019
Recherche
La IIIe journée des jeunes chercheurs du Centre de recherche en histoire européenne comparée, de l'Université Paris-Est Créteil ouvre un appel à communications. Date limite de candidature : 20 octobre 2019.

 

Présentation

Les contextes récents des élections européennes et de la montée des nationalismes nous rappellent que la définition culturelle de l'Europe continue de se poser avec acuité, interrogeant les limites des héritages partagés. L'idée d'Europe ne va pas de soi, elle se construit sur des héritages fragiles, fantasmés ou encore remodelés. Cette construction de l’Europe est un phénomène qui varie selon les acteurs, les espaces et le temps. Cette journée d'études cherche à se concentrer sur trois aspects fondamentaux d'une idée de l'Europe qui se charge de symbolique au cours de son histoire : sur l'héritage intellectuel des philosophes, penseurs essentiels dans la définition de l'héritage européen, sur l'héritage symbolique d'une Europe incarnée par des représentations mythologiques, linguistiques ou encore iconographiques. Enfin, sera abordée la question de l'héritage conflictuel d'une Europe construite par ses résistances internes et ses frontières, que celles-ci soient physiques, sociales ou culturelles.

Cette journée d'études cherche à se concentrer sur trois aspects fondamentaux :

  • un héritage intellectuel : les intellectuels et les philosophes, depuis le Moyen Âge, sont des acteurs essentiels de la construction d’un héritage européen au travers de leurs discours, de leurs parcours personnels ou encore de leurs choix politiques, n’hésitant pas à relire le passé, en particulier antique, à l’aune de leurs ambitions et sensibilités.
  • un héritage symbolique : l’idée d’Europe s’incarne à travers des représentations dans la mythologie, la littérature, l’iconographie ou encore l’architecture. Programme idéologique assumé ou résultante accidentelle de trajectoires personnelles, la représentation apparaît comme un domaine fécond de la construction de l’Europe.
  • un héritage conflictuel : une Europe construite par ses frontières et ses résistances internes, que celles-ci soient militaires ou plus individuelles. L'idée européenne est faite également de personnes et d'institutions qui n'ont pas voulu s'identifier à cet héritage, qui revendiquent un parcours différent et ont pu se sentir opprimées par des idées qui n'étaient pas les leurs.

 

Modalités de soumission

Les propositions de communications peuvent être envoyées jusqu'au 20 octobre à l’adresse suivante : journeedoctorantcrhec@gmail.com.

Les réponses seront connues au début du mois novembre et la journée se déroulera le 6 décembre.

Les résumés sans titres ne doivent pas dépasser 1000 caractères (espaces compris) et doivent être accompagnés d’une courte présentation de l’auteur et d’une bibliographie de quelques titres. Les communications ne doivent pas excéder une vingtaine de minutes.

infos

Contact

Pauline Spychala
 

Date & lieu

Vendredi 6 décembre

Université Paris-Est Créteil
Faculté des lettres, langues et sciences humaines
61 Avenue du Général de Gaulle
Créteil, France (94)