bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

11 juillet 2019
Recherche
La revue RESET lance un appel à contribution sur l'étude des déviances informationnelles : « complots » et « vérités » à l’ère numérique. Date limite de candidature : 10 septembre 2019.

 

Présentation

C’est devenu une évidence que d’affirmer que le web a démultiplié la circulation et l’écho reçu par les « théories du complot ». Ce numéro entend cependant aller au-delà de ces constats aujourd’hui relativement consensuels, en proposant des perspectives à la fois théoriques et empiriques pour documenter et comprendre les tensions qui caractérisent actuellement la fabrique sociale de la vérité. Il semble nécessaire de défaire l’apparente nouveauté des « complotismes » en les réinscrivant dans l’histoire longue et conflictuelle de la confiance et des institutions qui la produisent. Il s’agit ainsi de prendre en compte des postures d’enquête et de dévoilement, en restituant leur logique, voire leur épistémologie propres, leur cohérence interne, et leurs filiations intellectuelles.

 

Pistes de recherche

  • Enquêter sur les espaces de sociabilité « conspirationniste »
  • Complots, controverses et accusations
  • Formes des savoirs profanes et contre-récits
  • Appuis sociotechniques des « complotismes »

 

Note aux contributrices et contributeurs

Les résumés des articles (3 000 signes maximum) sont attendus pour le 10 septembre 2019. Ils sont à envoyer aux quatre adresses suivantes :

Revue RESET

Henri Boullier

Baptiste Kotras

Ignacio Siles

 

Calendrier

Date limite pour les propositions d’articles (résumé de 3 000 signes maximum, espaces compris et bibliographie exclue) : 10 septembre

Réponse aux auteurs : fin septembre.

Date limite de remise des articles (40 000 à 60 000 signes, espaces compris et bibliographie exclue) : 30 novembre.