bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

06 janvier 2020
Recherche
La revue Humanités numériques lance un appel à contributions pour un numéro thématique "Humanités numériques spatialisées". La date limite de soumission des articles est fixée au 6 avril 2020.

 

Humanités numériques est une revue francophone publiée en libre accès et consacrée aux usages savants du numérique en sciences humaines et sociales. Émanation de l’association francophone Humanistica, elle offre un lieu de réflexion, de débat scientifique et d’expression aux chercheurs et enseignants dont les travaux s’inscrivent dans le champ des humanités numériques. Après deux numéros de varia (dont on peut lire les sommaires ici) à paraître en 2020, un numéro thématique sur les « humanités numériques spatialisées » est en cours de préparation, sous la direction de quatre éditeurs invités : Carmen Brando (EHESS, CRH), Francesca Frontini (université Paul-Valéry-Montpellier 3, Praxiling), Dominic Moreau (université de Lille, HALMA) et Mathieu Roche (Cirad, Tetis).

Ce numéro consacré aux humanités numériques spatialisées a pour objectif de rassembler les communautés francophones de géomaticiens et de spécialistes en sciences humaines et sociales (SHS) qui se servent des méthodes computationnelles en vue d’explorer une perspective spatiale et spatio-temporelle sur des données mobilisées en SHS pour répondre à des questions de recherche. L'histoire, l'archéologie ou encore les études littéraires s'emparent souvent de la géomatique, qui associe également, depuis plusieurs années, des connaissances et expertises issues du traitement automatique des langues, de la représentation formelle des connaissances (ontologies) et de l'intelligence artificielle.

Aujourd’hui, les méthodes et les outils de la géomatique occupent une place importante dans le paysage des humanités numériques (HN). Des groupements d’intérêt scientifique (GIS) en « geo-humanities » se sont constitués et sont devenus très actifs au sein d’infrastructures de recherche pour les SHS – parmi lesquelles DARIAH – et d’associations internationales en humanités numériques, à commencer par ADHO. De même, les GIS et associations en HN et géomatique organisent de plus en plus de manifestations scientifiques autour des questions spatiales. À titre d’exemples, nous citons l’atelier APlace4Places soutenu par le GIS Geo-Humanities d’ADHO en 2016, le Workshop on Geospatial Humanities de l’édition de 2017 du congrès ACM SIGSPATIAL et le colloque international Spatial Humanities organisé en 2018.

En France, deux initiatives ont rassemblé la communauté autour de ces thèmes en 2018 : l’atelier HumaNS (Humanités numériques spatialisées), qui s’est tenu au colloque international SAGEO, et le workshop « Archéologie, histoire et analyse spatiale. Dialogue interdisciplinaire sur la question des SIG archéologiques et historiques », organisé dans le cadre du projet Danubius (ANR et I-SITE ULNE), en collaboration avec la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société (MESHS) de Lille.

Ce numéro spécial vise à prolonger ces réflexions en publiant non seulement une sélection d’articles issue de ces deux journées, mais aussi de nouvelles contributions.

En vous proposant de contribuer à ce dossier, nous vous invitons à soumettre des propositions d’articles sur les thématiques suivantes :

  • l’usage des systèmes d’information géographique (SIG) en lettres, en histoire et en archéologie, tous types de sources confondus

  • la détection et la représentation de l’information spatiale dans les textes à partir de méthodes de traitement automatique des langues (TAL) ou d’autres méthodes

  • l’annotation de l’information spatiale à partir de données de SHS (enquêtes, récits, presse, littérature grise, etc.)

  • la création de ressources géo-historiques dédiées et le Web des données

  • la visualisation de l’information spatio-temporelle pour l’analyse textuelle en SHS

  • l’analyse spatiale diachronique en lettres, histoire et archéologie

  • l’exploitation d’ontologies spatio-temporelles pour modéliser l’information historique

  • l’approche historique du paysage

  • les approches collaboratives en matière de géovisualisation

Pour ce numéro, dont toutes les contributions feront l’objet d’une évaluation conforme aux pratiques de la revue Humanités numériques, sous la responsabilité des éditeurs invités, nous vous prions de soumettre vos propositions sous la forme d’articles complets pour le lundi 6 avril 2020 sur la plateforme OJS de la revue : http://revue-humanites-numeriques.humanisti.ca.

La longueur des articles n’est pas prédéfinie, même si nous considérons que 50 000 signes, espaces et notes comprises, représentent une limite courante.

Les fichiers transmis doivent être au format ODT ou DOCX. Ils devront respecter les consignes aux auteurs de la revue.

Les auteurs conservent leurs droits sur les articles, mais la publication dans la revue Humanités numériques se fait sous une licence Creative Commons.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter les éditeurs invités de ce numéro : Carmen Brando, Francesca Frontini, Dominic Moreau et Mathieu Roche.