bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

12 février 2020
Recherche
Ce colloque aura lieu du 25 au 27 novembre 2020. Les propositions de contribution sont à envoyer avant le 20 avril 2020.

Ce colloque ambitionne d’interroger, à nouveaux frais, la relation argentique/numérique en cherchant à la replacer dans un contexte bien plus large d’histoire des techniques et des formes. Si le programme BEAUVIATECH, s’intéresse plus particulièrement pour sa part à ces questions techniques sous l’angle d’une étude approfondie de la société française de fabrication de matériel audiovisuel Aaton et de ses relations avec les techniciens et cinéastes des années 1970 à nos jours, ce colloque souhaite élargir la réflexion en se focalisant sur un moment particulier de cette histoire technique du cinéma, correspondant à une importante crise de l’argentique au profit du support numérique.

Ce premier colloque émanant du programme de recherche BEAUVIATECH, partie française du programme international TECHNÈS (Des techniques audiovisuelles et de leurs usages : histoire, épistémologie, esthétique), financé par l’ANR de janvier 2019 à janvier 2022, et intégrant l’ENS Louis-Lumière à ses partenaires, aura lieu du 25 au 27 novembre 2020.

Les propositions (300-400 mots) accompagnées d’une courte notice bio-bibliographique sont à envoyer avant le 20 avril 2020 aux quatre adresses suivantes.

Thématiques et axes du colloque

  • Épistémologie de la transition/mutation/révolution numérique
  • Les techniques de fabrication des films
  • Les gestes et les métiers du cinéma à l’ère du numérique
  • Le retour de l’argentique dans les pratiques liées au numérique
  • L’impact des techniques et technologies du cinéma sur la mise en scène et les formes filmiques

liens

Calenda