bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

14 décembre 2020
Recherche
Cet appel à contributions est lancé dans le cadre d'une journée d'étude organisée le 3 mai 2021 à Paris Sorbonne Université par le Centre Victor Basch. Date limite de soumission des propositions de contributions le 12 février 2021.

 

L’esthétique philosophique, telle qu’elle s’est constituée aux XVIIIème et XIXème siècles, avait pour vocation de parler du sentiment esthétique en général, mais il n’en reste pas moins que ses diverses théories se sont développées en prenant pour paradigme des arts particuliers : les arts classiques, majeurs, légitimes. Si le XXème siècle a vu émerger une esthétique prenant en compte le cinéma (Deleuze) ou bien s’ajustant aux expérimentations de l’art contemporain (Goodman, Danto), l’intégration de certaines pratiques reste problématique.

L’une des conséquences de cette focalisation de l’esthétique sur les arts classiques, c’est une certaine confiscation de l’expérience esthétique par ces arts, qui seraient seuls en mesure d’être à l’origine d’une expérience proprement esthétique. A contrario, d’autres arts – ceux que nous proposons d’appeler « discrédités » – seraient impropres à faire naître une telle expérience, notamment du fait de leur caractère mêlé : le jeu dans le jeu vidéo, le danger dans les arts du cirque (Dufrenne), la consommation dans la musique mainstream (Adorno), la familiarité pour les personnages des sitcoms, etc. Autant de traits réputés pour leur incompatibilité avec une attitude désintéressée que rien ne devrait venir troubler.

 

Modalités de contribution

Les propositions de communication, qui n’excéderont pas 300 mots (hors bibliographie et notice biographique), sont attendues pour le vendredi 12 février 2021 aux adresses suivantes.

Si cette journée est avant tout ancrée en philosophie esthétique et en philosophie de l’art, les propositions émanant de disciplines connexes sont les bienvenues. Nous invitons tout particulièrement les jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant·es, jeunes docteurs et doctoresses, masterant·es ou en préparation d'un projet de thèse) à faire acte de candidature. Les notifications d’acceptation ou de refus seront envoyées au plus tard le 1er mars 2021.

La durée des interventions sera de 25 minutes et une publication des actes est envisagée. Les déplacements et hébergements seront à la charge des intervenant·es.

liens

Fabula