actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

23 juin 2021
Recherche
Cet appel à contributions est lancé pour le numéro spécial de la revue Études Francophones du printemps 2022. Date limite de soumission des articles le 31 août 2021.

 

Longtemps conçus à travers les épistémologies occidentales, mais également délaissés dans le domaine des études postcoloniales, l’océan Indien et l’Océanie émergent cependant tels de nouveaux modèles d’un paysage culturel fondamentalement complexe dont l’analyse révèle des centres alternatifs d’énonciation et de conception du monde. Cette gnose de la marge (Walter Mignolo), en tant que connaissance subalterne conçue à partir des frontières extérieures du système moderne/colonial, a le potentiel épistémique de décoloniser les discours hégémoniques et la connaissance euro-centrique.

Focalisé sur les espaces francophones de l’océan Indien et de l’Océanie, le but de ce numéro spécial d’Etudes Francophones est de donner à penser des espaces alternatifs, qui ne se conçoivent plus à travers les épistémologies exclusives et extranéisantes européennes, mais à travers de nouvelles généalogies et cosmogonies. L’océan Indien et l’Océanie, lieux qui se conceptualisent dans leur rapport fondamental à l’océan, partagent tous deux cet ancrage et fluidité océaniques. Quelles sont alors les représentations sociales du monde et/ou des lieux que l’étude des productions culturelles locales révèle ? Quel est l’impact de cet imaginaire océanique ? Reconnaître la fluidité de pratiques littéraires spécifiques à ces espaces, peut-elle dessiner une cartographie dissidente, non plus continentale mais océanique, laissant naitre un "minor transnationalism" (Lionnet et Shih) et de nouveaux centres de discussion qui témoignent de leur rapport imaginaire au reste du monde ? Existe-t-il des spécificités géographiques et culturelles uniques qui créent "les conditions théoriques d’un renouvellement du regard et dans certains cas d’une permutation de son sens" (Jean-Michel Racault) ?

De plus, fortement marqués par le joug de la colonisation française, l’imaginaire s’affirme souvent dans une rupture reliée au symbolique, à savoir la révolte contre le père, et le pouvoir en place : patriarcat, colonialisme, homogénéisation, globalisation, exotisme, altérité. Dans ces réappropriations du lieu, quelles sont alors les réalités sociales explorées et les visions contestataires et alternatives du monde ?

 

Modalités de soumission

Les articles de 6000 à 8000 mots, en français ou en anglais, sont à soumettre à Dr. Magali Compan ainsi qu’à Dr. Loic Bourdeau (rédacteur adjoint), au plus tard le 31 août 2021.

Chaque contribution devra suivre le protocole de rédaction de la revue et sera évaluée en double aveugle par les pairs.

Nous vous invitons à contacter Dr. Compan pour partager votre projet d’article ou pour plus de renseignements.

 

liens

Fabula