actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

23 juillet 2021
Recherche
Cet appel à contributions est lancé pour le numéro 3-4 /2021 de la revue Les Cahiers du numérique. Date limite de soumission des articles le 15 octobre 2021.

 

La crise sanitaire de dimension planétaire entraînée par le coronavirus-Covid génère une masse considérable d’informations qui comprennent régulièrement des fake news, en français des « infox » (Commission d’enrichissement de la langue française, 2018). Ce virus, inconnu il y a un an, est responsable de près de 50 millions de cas confirmés et plus d’un million de décès (Le Monde, 6/11/2020). Il a imposé le confinement de trois milliards de personnes et « menace l’humanité toute entière » selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 2020). Ce colloque veut mettre en évidence et analyser les moyens de circulation et de partage de fausses informations en contexte de crise sanitaire mondiale (Europe, Asie, Afrique, Amérique…). Avant l’apparition du coronavirus Covid-19, les fausses informations les plus partagées sur le web étaient relatives à la santé (vaccination, SIDA, menstruations, cancer, alimentation, médecines alternatives, etc.) (Romeyer, 2020). Le coronavirus Covid-19 a brutalement propulsé sur le devant de la scène médiatique mondiale, et particulièrement numérique, une avalanche d’informations partiellement ou totalement fausses (Berriche, 2020, Wardle, 2020). La pandémie s’accompagne ainsi d’une « infodémie » (OMS, 2020), épidémie d’informations fondée sur la propagation de rumeurs et de fausses vérités (Cardon, 2019), et sur l’inflation de produits journalistiques, relevant du phénomène déjà connu d’infobésité et suscitant l’inquiétude dans l’opinion publique (Zimdars & McLeod, 2020).

 

Calendrier

  • Date limite de soumission : 15/10/2021

  • Date de notification aux auteurs : 15/11/2021

  • Date d'envoi de la version finale : 15/12/2021

  • Parution du numéro : fin février 2022

 

Modalités de contribution

Les soumissions s'effectuent sur la base du texte intégral d’un article rédigé comptant de 20 à 25 pages (50 000 signes environ, espaces, notes de bas de page et bibliographie compris). Les auteurs prendront soin de respecter la feuille de style de la revue.

liens

Calenda