actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

07 septembre 2021
Recherche
Cet appel est lancé dans le cadre d'Horizon Europe. Date limite de dépôt des candidatures le 7 octobre 2021 à 17h.

 

Résultats attendus

Les projets doivent contribuer aux deux résultats suivants :

  •     Promouvoir l'égalité des sexes sur le plan théorique et pratique par le biais de recommandations politiques, d'outils et de solutions destinés aux organisations de la société civile et aux autres parties prenantes. En conséquence, soutenir la qualité de la gouvernance démocratique dans des sociétés européennes plus inclusives.
  •     Comprendre comment le féminisme et le genre sont utilisés dans les discours populistes extrêmes, et contrer les stratégies et politiques répressives en matière d'égalité des sexes.

 

Cadre

L'égalité des sexes est une valeur fondamentale de l'Union européenne et se trouve au cœur de la démocratie européenne. Ce constat est renforcé par la stratégie pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2020-2025, adoptée par la Commission européenne, qui reconnaît qu'il reste beaucoup à faire pour garantir une véritable égalité entre les sexes dans nos processus démocratiques. Des développements récents, tels que le mouvement #MeToo, ont donné un nouvel élan aux discours et aux politiques féministes. Dans le même temps, cependant, on a assisté à un retour de bâton sociétal et politique contre le féminisme, centré sur des discours traditionalistes, masculinistes et autoritaires. Il est nécessaire de mener des recherches sur la théorie et la pratique du ou des féminismes, face à une réalité modifiée et changeante dans l'UE et au-delà, y compris dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Il est attendu des projets qu'ils abordent certains des points suivants : Examiner la contribution des cadres théoriques modernes de la pensée féministe et de l'analyse de genre - y compris, par exemple, l'éthique du soin, l'éco-féminisme, la théorie intersectionnelle et le féminisme inclusif, les études sur la masculinité -, ainsi que l'activisme et les pratiques politiques, au renouvellement des concepts politiques fondamentaux tels que l'égalité, l'identité, la solidarité, l'ordre, la sécurité, les droits individuels et collectifs, la participation, le dialogue, etc. dans des contextes démocratiques modernes dans l'UE et au-delà.

La recherche devrait étudier les stratégies et les effets des mobilisations anti-genre et anti-féministes dans l'UE et au-delà - y compris, par exemple, l'utilisation des médias traditionnels et sociaux, les discours de haine et le harcèlement en ligne, les manifestations, ainsi que les restrictions à la liberté académique - et leurs liens avec le positionnement des discours populistes extrêmes, des acteurs politiques et des mouvements religieux traditionalistes.