bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

11 décembre 2019
Recherche
La revue Ridiculosa lance un appel à contributions sur le thème "Caricature et migrations", la date limite de proposition est fixée au 31 janvier 2020.

 

Tout le monde se souvient de la photo du petit Aylan, le petit enfant kurde retrouvé mort sur une plage turque en septembre 2015 ; cette photo spectaculaire, qui a fait le tour du monde, est révélatrice des interrogations que soulèvent les grands mouvements migratoires actuels. La question des migrations est aujourd’hui au centre des débats, notamment dans bon nombre de pays occidentaux qui doivent faire face à des afflux importants. Pas une seule journée ne se passe, sans qu’en Europe ou aux États-Unis par exemple, l’accueil de migrants ne soit débattu, contesté ou, malheureusement moins souvent, défendu.

Les caricaturistes occidentaux se sont largement emparés depuis quelques années des questions liées à l’arrivée massive de migrants, ils s’intéressent aux facteurs environnementaux (réchauffement climatique) qui génèrent certaines migrations, aux tragédies humaines en Méditerranée, à la dureté du traitement infligé aux migrants dans les camps de réfugiés, aux politiques d’accueil, aux murs ou frontières érigés pour se protéger… Les questionnements et les réponses apportées à tous ces sujets diffèrent bien entendu et il est intéressant d’analyser quels sont les thèmes les plus fréquemment abordés par les caricaturistes en fonction de leur orientation politique et de l’aire culturelle dans laquelle ils vivent. Dans le cadre de ces analyses, l’étude systématique des principales images récurrentes, des principaux procédés rhétoriques peut s’avérer sans aucun doute très fructueuse. Nous souhaitons obtenir des propositions d’articles qui prennent en compte soit l’aspect historique de la thématique, soit l’une ou l’autre des interrogations d’aujourd’hui, de préférence sous un angle comparatif (pays de départ/pays d’arrivée, politique favorable/défavorable aux migrants, opinions politiques) afin d’obtenir un panorama non pas exhaustif, mais relativement complet, du discours sur cet enjeu majeur de notre époque.

Les propositions de 3000 signes maximum, suivies d’une courte notice biographique, sont à envoyer avant le 31 janvier 2020 à Ludivine Thouverez et Jean-Claude Gardes ; la liste des propositions retenues sera communiquée fin février, la remise des articles est fixée au 31 mai 2020.