bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

20 septembre 2019
Recherche
Date limite de réponse à l'appel à communications pour le XXXVIèmes Journées du développement de l’Association Tiers-Monde : 6 octobre 2019

 

Le LiRIS et ESO, organisent les 27-28-29 mai 2020 le colloque "Croissance, développement et inégalités. Un développement de plus en plus inégal ?" à l'université Rennes 2.

 

Présentation

Les inégalités sont une conséquence du développement, qui est un processus polarisé. Longtemps « l’hypothèse de Kuznets » a fondé une vision dominante des économistes sur cette question. Elle énonce que les inégalités se creusent au début de la croissance puis se réduisent. Depuis, les données confirment de moins en moins ce schéma. D’ailleurs, comme l’avait reconnu l’auteur, cette hypothèse s’appuyait sur des extrapolations aux Etats-Unis et l’enjeu de l’article, publié pendant la guerre froide, était d’éloigner les pays sous-développés de la tentation (égalitaire) du Communisme. Depuis, l’attrait de ce dernier s’est atténué et de multiples travaux récents révèlent, au contraire, une tendance générale à l’augmentation des inégalités dans le monde en développement. Dans l’Asie de la croissance rapide par exemple, alors que le Japon, Taïwan ou la Corée du Sud s’étaient d’abord distingués par un développement partagé, désormais en Asie du Sud-Est ou en Chine l’augmentation des revenus et l’expansion des classes moyennes ne se traduisent pas par un renforcement de la mobilité sociale, mais au contraire par un approfondissement des inégalités. Ailleurs, en Europe, où les transferts publics ont longtemps limité les inégalités et favorisé la convergence, leur durcissement actuel empêche la poursuite de l’intégration et menace la cohésion et la coopération internationale de l’Union européenne (UE). Cette tendance est si lourde qu’elle a même conduit la Banque mondiale à mobiliser la notion de « Classe » (économique, ici) pour l’étudier.

 

Axes thématiques

A. Inégalités internationales et différenciation croissante des trajectoires des PED
B. Inégalités et divergences internes
C. Définitions, mesures et dimensions des inégalités
D. Mondialisation, commerce international et inégalités
E. Inégalités et politiques économiques nationales
F. Inégalités et politiques de développement durable
G. Inégalités et cadres multilatéraux d’aide et coopération décentralisée

 

Modalités de soumission

Les résumés de deux pages maximum, soit 1 000 mots présentant la problématique, la méthodologie appliquée et les principales références bibliographiques doivent être envoyés à Marc LAUTIER et Jean BROT.

 

Calendrier

  • Les résumés de proposition de communication académique (remplir le formulaire) sont attendus pour le 6 octobre 2019.
  • La notification d’acceptation de la communication sera envoyée aux auteurs le 25 novembre 2019.
  • La date limite d'inscription et d'envoi des communications retenues est fixée au 9 mars 2020.

télécharger

ATM 2020 Appel à communications (430 ko)