bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

10 juin 2020
Recherche
Un entretien avec Chiara Chelini, ingénieure d’étude CNRS et animatrice de communautés du Réseau national des MSH.

Les Maisons des sciences de l'Homme (MSH) et leur réseau national ont vocation à dynamiser le transfert de connaissances des laboratoires de recherche en sciences humaines et sociales vers la société. Au programme : partage et harmonisation des bonnes pratiques, au bénéfice de l'innovation sociale.

Extrait de l'entretien :

« Comment les MSH favorisent-elles la valorisation de la recherche en sciences sociales et humaines ?

Chiara Chelini : Principalement, en transférant des connaissances vers la société dans un but d'innovation sociale. En pratique, l’activité de valorisation de la recherche des MSH et de leurs unités associées se manifeste à différents niveaux. En amont de la production des résultats de recherche, cela consiste à accompagner les chercheurs dans le montage des projets ou en réalisant de la veille technologique. La valorisation en aval des résultats de recherche, comparables aux actions de valorisation menées dans les sciences « dures », s'effectue en relation avec le monde socio-économique : expertises, prestations, activités de mécénat, montages partenariaux...Les MSH favorisent aussi l’ancrage territorial des projets, en créant des démarches d’innovation participative et co-construite avec les acteurs locaux (associations, collectivités territoriales). »