bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

31 août 2020
Recherche
Cette journée d'étude aura lieu le 22 octobre 2020 à la MSH Grenoble.

 

Près de trois ans après l’élection surprise du Républicain Donald Trump, les États-Unis arrivent déjà à un tournant avec la fin du « premier » mandat du successeur de Barack Obama. Malgré des dissensions internes et les difficultés récurrentes à contrôler les dérives médiatiques et politiques du président, personne au sein du Parti républicain ne s’est élevé pour concurrencer Donald Trump dans sa quête d’un second mandat. Le sens de l’histoire veut, en effet, que le président sortant soit réélu, puisque depuis le début de la présidence moderne sous Franklin Delano Roosevelt, seuls trois présidents (Gerald Ford, Jimmy Carter et G.H. Bush) ont été battus dans leur tentative de réélection. Au sein du Parti démocrate, après la déroute d’Hillary Clinton, une vague de changement semblait s’être mise en route, comme l’attestèrent les résultats des midterms de novembre 2018, qui marquèrent l’émergence de nouvelles figures politiques issues souvent des minorités.