bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
agenda

agenda

colloques, séminaires, expositions...

Documenter le monde paysan contemporain : enjeux politiques et écologiques

Arts et création
Journée d'étude
Documenter le monde paysan contemporain : enjeux politiques et écologiques

Le monde paysan subit de profondes mutations en France comme partout ailleurs. Tandis que la modernisation technique transforme les espaces et qu’une agriculture productiviste bouleverse les modes de vie des populations, la consommation des énergies fossiles et des énergies renouvelables est un enjeu politique et écologique crucial dans l’exploitation des ressources de la terre. Les conditions de travail et de vie des agriculteurs d’aujourd’hui sont le plus souvent dissimulées à la conscience des gens des villes. Pris dans l’engrenage de leurs investissements et de leurs endettements, ils éprouvent un sentiment d’abandon.

L’objectif de cette journée d’étude est d’interroger les relations entre l’art documentaire à l’ère du numérique et la politique d’occupation et d’exploitation de la terre, en lien avec la crise environnementale et la transition écologique. Quels sont les enjeux artistiques et politiques des représentations documentaires de la question paysanne dans le monde, au cinéma mais aussi sur le web, dans les arts visuels ayant recours à des images documentaires ?

Abordant la singularité des lieux en tant que territoires spécifiques et leurs rapides transformations dans une économie mondialisée, il s’agira d’étudier comment le documentaire traite cette question politique de l’impact du productivisme sur les lieux et les personnes dans le monde agricole.

 

Organisation : Antony Fiant (EA 3208 APP, UR2) et Isabelle Le Corff (EA 4249 HCTI, UBO).

Programme


Jeudi 3 octobre 2019

 

Cinéma Les Studios
136 Rue Jean Jaurès, Brest

 

20:30 >                   Projection de Paysage Ordinaire de Damien Monnier (2019, 85mn), Suivie d’un échange avec le réalisateur

Des bourgs, des champs, des églises, des talus et des haies, 35 kilomètres carrés largement consacrés à l’élevage et aux cultures. 1958. Une famille de paysans en habits du dimanche face à l’objectif du photographe pour les noces d’or des plus vieux. 2018. Les étables ont fait place aux hangars de production, les clôtures électriques ont remplacé les haies. Mais toujours, la terre, l'animal, l’eau, le sang, la merde… Les plus jeunes de la photo s’apprêtent à prendre leur retraite d'agriculteurs. D'une époque à l'autre, mutations et persistances racontent ce monde et ses pratiques au cœur desquelles le progrès résonne avec l’image de soi.


Vendredi 4 octobre 2019

 

Université de Bretagne Occidentale, Brest
Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Victor Segalen

20, rue Duquesne, Brest
Salle Yves Moraud

 

09:45 > 10:00           Accueil

 

10:00 > 10:45            Isabelle Le Corff  (Université de Bretagne Occidentale) : De l’épuisement du lieu dans Paysage Ordinaire (Damien
                                  Monnier, 2019)

10:45 > 11:30             Jacques Lemière (Université Lille 1) : Jean-Jacques Andrien, du Grand paysage d’Alexis Droeven (1981) à Il a plu
                                  sur le grand paysage (2012). L’enjeu artistique et politique de filmer la condition paysanne

11:30 > 12:15              Discussion autour des deux interventions

 

12:15 > 14:00              Pause déjeuner

 

14:00 > 14:30             Projection de 125 hectares de Florence Lazar (2019, 33mn)

14:30 > 15:30             Rencontre avec Florence Lazar animée par Aline Caillet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

 

15:30 > 15:45              Pause

 

15:45 > 16:30              Katell Léon (Université Rennes 2) : Jean-Jacques Rault, regard politique et intime sur l’agriculture dans Une nuit
                                   avec des ramasseurs de volailles (2005), Vague à l’âme paysanne (2010), Mille et une Traites (2013)

16:30 > 17:00              Discussion en présence de Jean-Jacques Rault

 

17:00 >                        Fin de journée

télécharger

Programme (445 ko)