Méthodologies de la recherche et transitions socio-écologiques

Méthodologies des transitions

Méthodologies des transitions - Méthodologies de la recherche et transitions socio-écologiques

Responsables scientifiques

Sociologie et sciences du droit Droit de l'environnement
IODE
Centre National de la Recherche Scientifique
Droit
AMURE
Université Bretagne Occidentale

Axe(s)

  • Anthropisation & anthropocène

Durée

27-05-2021 / 27-05-2022

Disciplines

Économie, droit, sociologie, géographie, science politique, écologie, hydrologie, anthropologie

Mot(s) clé(s)

Méthodologies et processus de production scientifique, transitions socio-écologiques, complexité spatio-temporelle et institutionnelle, incertitudes et trajectoires

Présentation

L’ampleur des enjeux de transitions socio-écologiques questionne profondément le monde de la recherche. Cibles d’attentions et d’attentes multiples, les chercheurs et chercheuses sont enjoints à apporter des réponses efficaces, concrètes et opérationnelles dans un horizon immédiat en dépit du contexte aléatoire et caractérisé d’inconnus. L’urgence devient un registre temporel imposé avec son lot de contradictions, d’absence ou d’insuffisance d’anticipations des impacts socio-économiques et écologiques, comme l’illustre tragiquement l’actuelle pandémie COVID. Difficile d’imaginer que de telles turbulences contextuelles majeures ne se répercutent pas sur le processus de construction des connaissances scientifiques. Appréhender, comprendre et répondre à ces enjeux systémiques des transitions socioécologiques croisant complexités spatio-temporelles, crises institutionnelles et incertitudes constituent inévitablement des défis méthodologiques d’envergure pour les chercheurs de toutes disciplines.

Dans ce contexte, les méthodologies actuelles de la recherche sont-elles adaptées ? Quelles adaptations sont nécessaires ? Quel genre de contraintes et d’opportunités les processus de transition socio-écologiques ouvrent-ils pour la recherche (inter-, trans-) disciplinaire ? Quelles innovations méthodologiques peut-on concevoir dans cette dynamique ? Le défi est pluriel et interroge directement les pratiques de recherche : la détermination et l’articulation des méthodes, de grands écarts méthodologiques dans l'intégration interdisciplinaire (modèles de simulation numérique et les cartes cognitives), ou l’évaluation des méthodologies sont autant de défis amplifiés par caractère apparemment inextricable des problèmes posés (wicked problems).

Composition du groupe de travail

Alix Levain

Anthropologie
AMURE
Université Bretagne Occidentale

José Perez

Economie
AMURE
Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer

Pascal Raux

Economie
AMURE
Université Bretagne Occidentale

Anne Atlan

Socio-écologie
UMR 6590 ESO
Centre national de la recherche scientifique

Alexandra Langlais

Sociologie et sciences du droit Droit de l'environnement
IODE
Centre National de la Recherche Scientifique

Zahra Thomas

Hydrologue
Institut Agro
UMR SAS-INRAE, AGROCAMPUS OUEST