bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
médias

medias

voir, lire, écouter et comprendre

02 décembre 2017
Chercheurs en ville #29
 

Pour cette nouvelle édition, l’équipe de Chercheurs en ville s’enrichit de la présence de la journaliste Colette David qui remplace Xavier Debontride désormais directeur des rédactions du Journal des Entreprises.


A l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif « L’écrivain vu par la photographie. Formes, usages, enjeux », Chercheurs en ville reçoit Jean-Pierre Montier, professeur de littérature française à l’université Rennes 2. Dans cette émission réalisée par Ronan Le Mouhaër, il répond aux questions de Colette David et Christian Le Bart autour de ses recherches sur la photolittérature.


Quels rapports les écrivains entretiennent-ils avec la photographie ? Quel impact la photographie a-t-elle sur l'oeuvre littéraire ? Comment l'écriture et l'image s'articulent-elles lorsqu'elles cohabitent dans un même ouvrage ? L'influence de la photographie est-elle à rechercher uniquement dans les oeuvres littéraires illustrées ? La représentation des écrivains en photographie les désacralise-t-elle ? Qu'est-ce qu'une photographie d'écrivain incarne : une posture ? un rôle social ? un éventuel personnage de l'oeuvre ? l'idée de l'auteur que le lecteur se projette au fil de sa lecture ? Soit iconophiles, soit iconophobes, les écrivains sont très partagés : à l'heure des réseaux sociaux, faut-il savoir raréfier son image, ou le partage d'images fait-il partie intégrante désormais de l'activité littéraire ?


Notre invité


Jean-Pierre Montier est professeur de littérature française à l’université Rennes 2. Spécialisé dans les rapports entre Littérature et Photographie, il a créé en 2012 le site phlit.org, consacré à la photolittérature. En 2015, lauréat avec Suzanne Guerlac du France-Berkeley Fund, il a publié Transactions photolittéraires (PUR). En 2016, avec Marta Caraion (professeur à Lausanne), il a été commissaire de l’exposition « Photolittérature » à la Fondation Jan-Michalski.


Après une maîtrise de Lettres modernes, Colette David a vécu et travaillé comme journaliste à Nantes, Paris, La Roche-sur-Yon et Rennes. Après avoir exercé dans les hebdos « Le Canard de Nantes à Brest » et « La Tribune de Loire-Atlantique », elle a travaillé à « Ouest-France » (1990-2017), notamment au siège à Chantepie, dans les services Société et Politique.

 

À retrouver sur les sites partenaires

www.canalb.fr

L’Aire d’U

    infos

    • Émission diffusée le 2/12 sur Canal B

    liens

    L’écrivain vu par la photographie

    Projet PHLIT labellisé par la MSHB en 2010