bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
médias

medias

voir, lire, écouter et comprendre

26 mars 2016
Chercheurs en ville #15
 

À l'occasion de la sortie de l'ultime numéro de Place Publique, dont le dossier est consacré aux lieux de la création contemporaine à Rennes, l'émission Chercheurs en ville accueille Flavie Ferchaud, spécialiste des "tiers lieux" dédiés aux nouvelles pratiques du numérique. Doctorante en aménagement à l'université Rennes 2, au laboratoire CNRS Espaces et sociétés, elle s'intéresse aux relations à l'urbain des lieux de fabrication et d'expérimentation numérique (fablabs, living labs...). S'appuyant sur les enquêtes qu'elle réalise en France et en Belgique, Flavie Ferchaud revient sur les principales différences et similitudes de ces espaces ouverts tout à la fois collaboratifs et source de créativité. Elle répond ainsi avec spontanéité et précision aux questions de Ronan Le Mouhaer, journaliste à Canal B, Xavier Debontride, rédacteur en chef de Place Publique Rennes et Christian Le Bart, directeur de la MSHB. 


Notre invitée


Après une formation orientée vers l'action publique à Sciences Po Rennes et l'aménagement urbain à l'Université Rennes 2, Flavie Ferchaud a travaillé pendant trois années à l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de Rennes (IAUR). Elle prépare une thèse intitulée " Les inter-spatialités entre Internet, le numérique et le territoire à l'aune de lieux dédiés aux TIC, à la fabrication et l'expérimentation. Les cas de Rennes, Toulouse et Gand ". Thèse Cifre en partenariat avec Rennes Métropole, Direction l'Aménagement Urbain et de l'Habitat, « Espaces et Sociétés » (laboratoire CNRS / univ. Rennes 2) et le Centre de recherches sur l’action politique en Europe (laboratoire CNRS / univ. Rennes 1).


     

    Pour aller plus loin

    Réaction de Christian Le Bart à la disparition de Place Publique Rennes

    Faire dialoguer les savoirs et les regards

    « Divers par la trajectoire et l’expérience, les contributeurs de la revue (et sans doute faut-il compter les lecteurs parmi eux) nourrissaient le même attachement à la ville de Rennes, à son histoire, à ses évolutions, à ses visages. Ils ont su faire dialoguer les savoirs et les regards, entre science et poésie, rigueur de l’analyse et émotion de l’attachement. Le pari de la diffusion et de la vulgarisation des productions universitaires a été au fil des 40 numéros de Place Publique remarquablement tenu. Que ceux qui l’ont relevé en soient remerciés. »

    infos

    • Émission diffusée le 26 mars sur Canal B (94 Mhz), et le 4 avril sur la radio de l’université Bretagne Loire.