bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
médias

medias

voir, lire, écouter et comprendre

29 mars 2019
Chercheurs en ville #42
 

Chercheurs en ville reçoit Anne-Cécile Hoyez, chargée de recherche CNRS en géographie au laboratoire Espaces et Société. Depuis 2016, elle est coordinatrice du projet de recherche MigSan autour des questions de l’accès aux soins pour les migrants. Dans cette émission réalisée par Lucie Louâpre, elle répond sur ce sujet aux questions de Colette David et Christian Le Bart.


De quels pays viennent ces migrants ? Les migrants ont-ils recours prioritairement, quand c’est possible, aux médecines traditionnelles de leur pays d’origine ? Pour quelles raisons de nombreux réfugiés renoncent-ils à se soigner ? Et à quels types de pathologies ces personnes sont-elles confrontées ?


De nombreuses femmes enceintes se retrouvent exilées, isolées dans des situations de précarité tant administrative qu’économique. Quelles relations entretiennent-elles avec le personnel soignant ? Comment dépasser ces représentations qui tendent à catégoriser les personnes selon leurs origines géographiques ?


D’autres questions majeures se posent pour les migrants atteints du VIH. Quelles difficultés les professionnels de santé rencontrent-t-ils dans la prise en charge de cette maladie quand elle touche les personnes étrangères ? Quelles alternatives trouvent-ils pour permettre l’accès aux soins malgré les difficultés administratives et sociales qu’elles rencontrent ? Comment répondre à la complexité de logiques contradictoires avec d’un côté un système de santé universaliste et de l’autre des politiques migratoires restrictives ?


Notre invitée


Anne-Cécile Hoyez est chargée de recherche au CNRS ((ESO – UMR 6590 / Université Rennes 2). Elle coordonne le programme scientifique MIGSAN : Migrations et santé. Cette recherche pluridisciplinaire financée par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) s’intéresse aux parcours de santé des primo-arrivants originaires de pays hors de l’Espace Schengen. Géographe, spécialiste de la santé, elle travaille depuis sa thèse (2000-2005, Université de Rouen) sur une géographie de la santé située à la croisée du critical and cultural turn et de la géographie sociale. Elle est impliquée dans les réflexions en cours sur la portée de la géographie de la santé dans les SHS et les sciences de la santé, à l’échelle internationale et nationale. Elle travaille principalement sur les pratiques de santé des populations migrantes en France et au Royaume-Uni ; elle est auteure et co-auteure de plusieurs travaux sur ces questions. Elle a coordonné le programme de recherche « Santé et Migrations » (2011 - financement MSHS - Poitiers) puis le programme MIGSAN (financement Réseau national des MSH en 2012-2015).


Pour en savoir plus


  • Carnet de recherche MIGSAN
  • ESO Travaux et documents n°39 - Octobre 2015 – Dossier Santé
    Clélia Gasquet-Blanchard, Anne-Cécile Hoyez, Parcours et trajectoires dans le domaine de la santé. Quelques réflexions issues de l’analyse d’entretiens effectués auprès de femmes migrantes enceintes ou ayant récemment accouché dans la ville de Rennes (p. 85-89)
 

À retrouver sur les sites partenaires

www.canalb.fr

L’Aire d’U

 

    infos

    • Émission diffusée le 15/03 à 13h sur Canal B