bandeau-fond-bulles-rouges.jpg
médias

medias

voir, lire, écouter et comprendre

20 janvier 2017
Chercheurs en ville #23
Gouvernance dans les institutions publiques et privées
 

A l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif « Les mutations de l'enseignement supérieur et de la recherche en Bretagne (1945-2015) », co-dirigé avec Matthieu Leprince Chercheurs en ville reçoit André Lespagnol, professeur honoraire d’histoire moderne à l’université Rennes 2. Dans cette émission présentée par Ronan Le Mouhaër, il répond aux questions de Xavier Debontride et Christian Le Bart afin d’apporter son expertise sur la situation de l’enseignement supérieur et la recherche dans le grand ouest.


Dans un premier temps, il revient sur l’origine de ce projet de recherche labellisé par la MSHB en janvier 2013 en expliquant l’intérêt de cette démarche pluridisciplinaire (pas moins de 28 auteurs ont coopéré sur cet ouvrage). Le travail d’enquête mené dans ce projet a conduit à l’enregistrement de plus d’une centaine d’entretiens menés auprès des acteurs de la région.
Distinguant le secteur de la recherche de celui de l’enseignement, il tente d’expliquer les raisons de certains retards et des différents rattrapages qui ont eu lieu. Pourquoi la fusion des universités rennaises a-t-elle échoué ? Quels facteurs historiques ont joué dans la structuration de l'enseignement supérieur et de la recherche en Bretagne ?


Notre invité


André Lespagnol est professeur honoraire d’histoire moderne à l’université Rennes 2 et membre associé du CERHIO. Depuis janvier 2013, il est co-responsable avec Matthieu Leprince du projet HESRIB (labellisé par la MSHB sur l’histoire du développement et de la structuration de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en Bretagne depuis 1945. Cet ouvrage est l’un des résultats de ce projet de recherche interdisciplinaire qui a mobilisé par moins de 28 auteurs.

 

infos

  • Émission diffusée le 20/01 sur Canal B