bandeau_plateformes_11.png
présentation

les plateformes

de la MSHB

PUD

Plateforme Universitaire de Données

 

accompagner les chercheurs dans l'utilisation de données quantitatives

 

Progedo

 

Ce service est :
- ouvert à tous les chercheurs en sciences humaines et sociales et aux étudiants s’engageant dans une recherche en Master ou Doctorat.

- mutualisé à l’échelle de la Bretagne et localisé à la MSHB.


quels services ?

 

Une aide individualisée    

Les missions de la PUD est d’accompagner le chercheur, le doctorant ou l’étudiant dans les différentes étapes liées à l’analyse quantitative :

  • Au moment de la recherche de données existantes

        "Je travaille sur un thème et j’aimerais savoir s’il existe des données sur ce dernier"
        "Je sais que des données existent mais je ne sais pas comment y avoir accès"

  • Au moment de la prise en main de données

        "J’ai identifié des données issues du bouquet PROGEDO mais je ne sais comment les traiter"

  • Au moment de traiter les données (maîtrise des outil statistique et informatique)

        "Je sais ce que je voudrais faire avec mes données mais comment y parvenir"

  • Au moment d'interpréter et de présenter les résultats

 

Une aide groupée    

Selon vos besoins, la PUD peut également organiser des formations pour un groupe. Celles-ci peuvent être liées à des questions de méthodologie ou à des logiciels particuliers.
Par ailleurs, la PUD se propose également d’intervenir dans les masters afin d’effectuer une sensibilisation à l’utilisation des données quantitatives des SHS dans les travaux de recherche des étudiants utilisant ce type de données.

 

quelles données ?

 

La PUD est destinée à promouvoir l’utilisation des données uniquement quantitatives. Les données promues sont issues des statistiques publiques françaises, européennes et internationales. Ces données rassemblent des données d’enquêtes mais également des données administratives, toujours documentées et souvent enrichies de métadonnées.

 

Les données françaises

  • À l’échelle nationale, le portail Quételet PROGEDO Diffusion forme un outil de centralisation. Le catalogue de données du site permet de consulter les quelques 1000 jeux de données disponibles.
  • Les métadonnées sont accessibles via ce catalogue renvoyant à l’application Nesstar de l’organisme stockant les données (ADISP-PROGEDO, INED, CDSP)
  • Pour les données les plus confidentielles, il faut faire une demande d’accès auprès du CASD (centre d’accès sécurisé aux données). La PUD est aussi un service pouvant vous expliquer et vous accompagner dans ces démarches.

 

Les données européennes et internationales

  • Le CESSDA (Consortium of European Social Science Data Archives) est le réseau européen des centres d’archives de données comme le Réseau Quetelet pour la France, ou GESIS pour l’Allemagne.
  • EUROSTAT est le fournisseur de statistiques de la Commission Européenne. De nombreux indicateurs sont disponibles pour les pays membres.
  • D’autres enquêtes, non gérées par ces deux structures sont également disponibles pour la recherche comme : ESS (European Social Survey), SHARE (Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe), GGP (Generation and Gender Program), EU-SILC (Survey on Income and Living Conditions), …

À l’échelle internationale l’ICPSR et l’OCDE constituent deux sites de centralisation de données.

 

Localisation

MSHB - Rennes

 

contact(s)

liens

Humanités numériques

 

La plateforme Humanités numériques de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne vise à mutualiser un ensemble de services, d’infrastructures, de ressources et de formations qui sont à destination des chercheurs en arts, lettres, sciences humaines et sociales sur le territoire breton.

Elle se propose comme un point d’ancrage pour le développement d’une réflexion sur les différentes problématiques que posent les humanités numériques et dans laquelle s’inscrivent les différents établissements tutelles et unités de recherche. C’est notamment dans cette optique qu’ont été mis en place le groupe de travail Humanités numériques et les séminaires depuis 2014.

Son rôle est de questionner les usages du numérique dans le domaine de la recherche scientifique en SHS, d’accompagner les pratiques, de soutenir les projets, de dynamiser et de structurer les initiatives de recherche en humanités numériques.

La plateforme Humanités numériques s'inscrit dans le réseau de plateformes Scripto du RnMSH.

 

service de conseil et d'accompagnement

Une des principales missions de la plateforme consiste à fournir un service de conseil dans le domaine des humanités numériques.

Cet accompagnement est proposé à destination des chercheurs du périmètre régional et recouvre notamment les activités suivantes :

  • Information sur les méthodes, outils numériques, infrastructures, formations et acteurs des humanités numériques

  • Identification des besoins en terme de compétences, d'infrastructures et d'outils numériques

  • Aide à l'application d'une méthodologie de gestion des données de recherche : collecte, classement, documentation, stockage, conservation et valorisation

La plateforme Humanités numériques assure également l'interface entre les besoins des chercheurs de son périmètre et les services mis en oeuvre par la TGIR Huma-Num.

 

équipement de numérisation

Afin de répondre aux besoins en matière de production de corpus, la plateforme Humanités numériques met à la disposition des chercheurs un parc de scanners adaptés à la numérisation de données textuelles et iconographiques.

L’ensemble du matériel comprend :

  • un scanner Copibook OS pour les documents reliés (suite logicielle LIMB Capture)
  • un scanner Kaiser RePro format A2+
  • un scanner Kaiser Copylizer avec base lumineuse, format A3+
  • un scanner de diapositives Reflecta DigitDia 6000
  • deux boîtiers Canon EOS 80D (objectifs : 50, 60, 100 et 18-135 mm)
  • quatre stations de travail pour le traitement de données

L’acquisition de ces équipements a été réalisée dans le cadre du CPER 2015-2020 et d’un co-financement AES de Rennes Métropole en 2019.

Pour plus d’informations sur les modalités d’accès au matériel, merci de vous adresser à numerique@mshb.fr

 

dispositif de stockage Huma-Num Box

La MSHB propose un accès au service de stockage en réseau développé par la TGIR Huma-Num.

Le dispositif Huma-Num Box est accessible à l'ensemble de la communauté SHS. Dédié à la conservation de données de recherche, il permet de stocker de manière sécurisée des jeux de données stabilisés et volumineux (données dites "froides" ou "tièdes").

Pour plus d'informations : La Huma-Num Box : vers un stockage distribué en réseau pour les SHS

 

réseau de formation aux carnets de recherche Hypothèses

L'URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire, la MSHB et la MSH Ange Guépin, en partenariat avec OpenEdition, coordonnent le réseau Hypothèses Ouest, créé en 2017 et dédié à l'accompagnement des chercheurs dans la création de carnets Hypothèses.

L'objectif du réseau est de proposer un dispositif de formation à la demande, individuelle ou collective, accessible à l'ensemble de la communauté SHS en Bretagne et Pays de la Loire.

Il est constitué d'une dizaine de personnes-ressources volontaires, de profils divers (enseignants-chercheurs, doctorants, professionnels IST et ingénieurs).

Plus d'informations sur le carnet de recherche du réseau.

Loustic

Laboratoire d'observation
des usages des TIC

 

LOUSTIC est une plateforme de la Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne consacrée à la recherche pluridisciplinaire sur les usages des technologies de l'information et de la communication. L'association, dans ce laboratoire d'usages, de disciplines issues des sciences de l'ingénieur (informatique, domotique) et des sciences humaines et sociales permet de traiter tous les aspects des usages.


L'objectif de LOUSTIC est de replacer l'utilisateur au centre du processus de conception de produits innovants en utilisant notamment des méthodologies d'enquêtes, d'entretiens ou de tests d'utilisation sur une plateforme équipée pour l'observation des usages.

 

contact(s)

LP3C
Université Rennes 2
Loustic
Université Rennes 2