Projets

Le pôle éditorial est impliqué dans plusieurs projets en accord avec la politique Science ouverte portée par la MSHB et ses tutelles.

 

 

Projet REGOSO

Revues du Grand Ouest : accompagnement gradué et mutualisé vers la science ouverte

REGOSO est l’un des 22 projets lauréats du 1er appel à projets du Fonds national pour la science ouverte (FNSO) en faveur de l’édition scientifique ouverte. Il vise à soutenir un bouquet de 11 revues du Grand Ouest notamment en créant une pépinière inter-régionale de revues.

Porté par la MSHB, ce projet implique de nombreux acteurs des territoires breton et ligérien.

Prévu sur 24 mois, le projet consiste à mettre en œuvre un accompagnement gradué et mutualisé pour un bouquet de 11 revues en accès ouvert afin de leur faire gravir un échelon supplémentaire dans la qualité éditoriale. Ces revues ont été choisies parmi la quarantaine de revues recensées par les deux MSH sur les critères suivants :

  • volontariat des revues ayant exprimé le besoin d’améliorer leur qualité éditoriale

  • revues ayant fait le choix de l’accès ouvert

  • diversité des champs disciplinaires et thématiques

  • respect de la bibliodiversité (plateformes et outils)

  • représentativité des établissements partenaires dans les instances des revues (CNRS, universités de Rennes 1, Rennes 2, Nantes, Le Mans, Angers, UBO et UBS)

Cette offre de service graduée sera assurée par cinq cellules : édition, formation, référencement, pépinière et Stylo.

 

Schématisation du projet REGOSO

 

Elle repose sur une grille d’objectifs hiérarchisés :

  • Diffusion internationale : travail sur le référencement de revues présentes sur OpenEdition Journals afin d’améliorer leur notoriété internationale. Revues concernées : 6.
  • Diffusion nationale : mise en ligne de l’antériorité et traduction de métadonnées de revues venant d’accéder à OpenEdition Journals, pour accélérer la mise à disposition des collections complètes et ainsi enrichir l’accès en ligne. Revues concernées : 2.
  • Diffusion inter-régionale : mise en ligne de revues sur une plateforme inter-régionale. Les services mutualisés de la plateforme permettront à ces revues de consolider leur choix de l’accès ouvert et d’atteindre les critères d’exemplarité du FNSO. Revues concernées : 4 dont 3 en création.
  • Diffusion communauté Science Ouverte : expérimentations dans la chaîne éditoriale de l’éditeur de texte sémantique Stylo (qui vient d’intégrer les outils d’Huma-Num). Ces expérimentations et leurs résultats seront mis à disposition de la communauté, dans le cadre de la science ouverte. Revues concernées : 2.

 

En fédérant tous les acteurs du Grand Ouest liés à l’édition et à la diffusion des publications scientifiques, REGOSO contribue à la mise en place d’un pôle éditorial inter-régional et inter-établissement : le Pôle édition Grand Ouest.

Suivi du projet : Anaïs Paly

Partenaires : le Centre de recherche bretonne et celtique (CRBC - EA 4451 / UMS 3554) et la Bibliothèque Yves Le Gallo de l’université de Bretagne occidentale, la MSH Ange-Guépin, les Presses universitaires de Rennes, les services communs de documentation des universités Rennes 1 et Rennes 2 ainsi que l’Urfist de Bretagne et des Pays de la Loire.

A télécharger

Diaporama de présentation du projet - 2ème journée du réseau Repères

 

Logo - Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et l'innovation Projet financé avec le soutien du Fonds National pour la Science Ouverte

 

 

 

Projet OPTIMICE

Un outil de traduction automatique de métadonnées et son insertion dans la chaîne éditoriale

Lauréat en 2019 de l’appel « Traductions scientifiques » lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce projet consiste à concevoir une méthode de traduction scientifique combinant traduction automatique neuronale et post-édition humaine dans le but d’optimiser la qualité des métadonnées bilingues des articles au sein du processus éditorial des revues.

Cette expérimentation implique trois partenaires : le laboratoire LIDILE (EA 3874, université Rennes 2) dont trois chercheurs appartenant à l’axe de recherche TRASILT (Traduction spécialisée, ingénierie de la langue et terminologie) conduisent le projet, le service d’appui à l’édition scientifique de la MSHB et les Presses universitaires de Rennes. Fruit de cette coopération, le projet a pour ambition de développer une méthodologie de traduction efficace et économe susceptible de bénéficier à l’ensemble des chercheurs et des professionnels au service des revues scientifiques.

Quatre revues des Presses universitaires de Rennes

L’expérimentation est menée sur quatre revues éditées par les Presses universitaires de Rennes, toutes en libre accès sur OpenEdition Journals (avec barrière mobile) et Persée, et diffusées via Cairn. Ces revues, Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest (ABPO), ArcheoSciences, Éducation & didactique et Norois, relèvent de disciplines différentes, respectivement de l’histoire, de l’archéologie, de la didactique et de la géographie. Cette expérimentation plurielle permet une meilleure représentativité des domaines de spécialité et de leurs spécificités tant au niveau terminologique et conceptuel qu’en termes de traitement traductif.

Les métadonnées concernées incluent titre, résumé et mots-clés. L’expérimentation porte pour le moment sur leur traduction du français vers l’anglais.

L’outil DeepL Pro

L’outil utilisé est le système de traduction automatique neuronale DeepL Pro. Reconnu pour la qualité globale de ses traductions ainsi que pour la protection des données qu’il assure, cet outil permet de générer des documents entièrement éditables et mis en forme à l’identique, ce qui en facilite la post-édition. L’outil DeepL Pro présente également l’avantage de pouvoir s’intégrer à des logiciels de traduction assistée par ordinateur (du type SDL Trados Studio).

Le projet comporte quatre phases :

1.   Analyse des traductions existantes et comparaison avec la traduction automatique ;

2.   Post-édition humaine des métadonnées générées en anglais par DeepL ;

3.   Test de la procédure sur des numéros publiés en 2021 ;

4.   Développement d’une méthodologie reproductible pour la traduction de métadonnées d’autres revues.

Suivi du projet : Anaïs Paly

Équipe scientifique : Franck Barbin, Katell Hernández Morin et Gaëlle Phuez-Favris, enseignants-chercheurs au LIDILE

Partenaires : Yves Picard, responsable de la cellule édition électronique et revues des PUR, Agathe Piotrowski, technicienne de fabrication, d’édition et de graphisme des revues des PUR

Revues impliquées : Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, ArcheoSciences, Éducation & didactique et Norois.

 

SPOC QUÉRO

Un dispositif pédagogique en ligne
certifiant, innovant et ouvert

Le SPOSpoc Quéro - Qualité éditoriale, référencement et outilsC QUERO est un projet lauréat de l’appel à projets du GIS « Réseau Urfist ». Il reçoit également le soutien du réseau Médici et de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS. Ce projet, né d’une initiative de l’université Toulouse–Jean-Jaurès, associe à ce jour des Urfist, des maisons des sciences de l'homme et des universités en France et Belgique (12 institutions). Il a pour objectif d’améliorer la professionnalisation des porteurs de revues scientifiques en matière de qualité éditoriale, en s’appuyant sur un dispositif pédagogique en ligne certifiant, innovant et ouvert : SPOC – small private online course.

Développé au sein du réseau Repères (réseau de pépinières de revues scientifiques), il vise à toucher les équipes des revues (responsables de revues, équipes éditoriales et professionnels IST en appui) pour faire évoluer les pratiques professionnelles et favoriser l’acquisition de compétences en matière d’édition et de documentation.

Le SPOC propose un parcours pédagogique à travers sept modules qui couvrent : les acteurs de la science ouverte, le cadre légal d’une revue, les critères internationaux de qualité, le suivi éditorial, les impératifs de structuration et de normalisation d’une revue, les outils éditoriaux (Lodel, OJS, Métopes) et le référencement. 

Florence Daniel et Anaïs Paly, éditrices à la MSHB, sont pilotes du module sur le suivi éditorial, qui a pour objectif de faire découvrir le métier d’éditeur/secrétaire d’édition à travers deux de ses missions : la coordination du flux éditorial, de la soumission à la publication, et la préparation de copie. 

Chaque module est construit avec des objectifs précis, des activités d’apprentissage, des tests et une évaluation finale.

Pour en savoir plus sur le projet, consulter la page de présentation des projets en cours sur le site du réseau Urfist et la vidéo sur la chaîne du réseau Médici.

Projets en cours - GIS Réseau des Urfist

Vidéo - Chaîne du réseau Médici

 

Contact : Françoise Gouzi, Chargée d’information scientifique et technique, Direction d'Appui à la Recherche, Université Toulouse - Jean Jaurès

Partenaires du projet Spoc Quéro : Gis Réseau Urfist, Huma-Num, INSHS (CNRS), Maison des sciences de l'homme Ange-Guépin, Maison des sciences de l'homme en Bretagne, Maison des sciences de l'homme de Dijon, Maison des sciences de l'homme et de la société de Toulouse, Métopes, Mir@bel, OpenEdition, Presses universitaires de la Méditerranée, Réseau des maisons des sciences de l'homme, réseau Médici, réseau Repères, université de Liège, université Lyon III – Jean-Moulin, université Toulouse 1 – Capitole, Université Toulouse – Jean-Jaurès, Urfist Lyon, Urfist Occitanie, Urfist Rennes