bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Armorique, Amériques, Atlantique

ALAC

Aires linguistiques et aires culturelles

Responsable scientifique

CRBC
Université de Bretagne Occidentale
Pôle : Armorique, Amériques, Atlantique
Disciplines : Anglais, Archéologie, Ethno-philologie, Etudes celtiques, Génétique, Géolinguistique, Langue celtique, Linguistique, Philologie latine, Phonétique, Phonétique et Dialectologie, Préhistoire, Sciences du langage, lettres modernes
Partenaires régionaux : EA 4451 CRBC | UMR 6566 CReAAH
Partenaires nationaux : Laboratoire Bases, Corpus, Language (BCL) UMR 7320 | Laboratoire Bases, Corpus, Langage (BCL) UMR 7320 | Gipsa-lab, UMR 5216, Département Parole et Cognition I Equipe Voix Systèmes Linguistiques et Dailectologie | Gipsa-lab, UMR 5216, Département Parole et Cognition
Partenaires internationaux : Instituto di Scienze e Tecnologie della Cognizione (ISTC) | Groupe de recherche PCP (Paradigme de la Continuité Paléolithique) | CAWCS (Center for Advanced Welsh and Celtic Studies) | School of Anthropology and Museum Ethnography | UNESCO
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-01-2011 / 31-12-2013
Mots clés disciplinaires :
Mots clés thématiques :

Une coopération scientifique interdisciplinaire et internationale reconsidèrera l’origine des langues européennes à partir des informations géolinguistiques et des découvertes récentes en archéologie et en paléoanthropologie. Les aires linguistiques celtiques seront particulièrement étudiées par les chercheurs impliqués.
En nous appuyant sur la cartographie dialectale et archéologique, nous dresserons les correspondances possibles et/ou impossibles entre les aires culturelles et linguistiques de l’ouest européen.

Le premier colloque de l’ALAC organisé en juin 2011 à Brest constituera l’amorce d’un programme de recherche de 3 ans : c’est-à-dire une collaboration internationale et interdisciplinaire entre des chercheurs et des doctorants archéologues, linguistes, paléoanthropologues, historiens et informaticiens. Nous mettrons en place un colloque annuel, et deux journées d’études intermédiaires (6 mois après chaque colloque) afin de maintenir une dynamique de travail dans le groupe de recherche.

Actuellement la mise en ligne des atlas linguistiques dans le monde et leur numérisation ouvre de nouvelles perspectives à la géographie linguistique. Le groupe de recherche de géolinguistique et d’archéologie publiera des cartes commentées et des actes des colloques et des journées d’études selon les critères de qualité définis par l’AERES. La recherche s’appuiera sur une comparaison des zones linguistiques armoricaines avec celles de l'arc atlantique, une comparaison des zones armoricaines avec d'autres zones européennes.

L’ALAC, le groupe international de géolinguistique et d’archéologie se prolongera sous forme d’un programme de recherche où nous pourrons dès lors envisager de produire des ouvrages plus détaillés et fournis des résultats de nos études. Nous prévoyons ainsi de répondre à des appels à projets européens et internationaux (ANR, GDRE/I) pour mettre en place ce programme. Cela permettra l’extension du projet à d’autres aires linguistiques et culturelles de l’Europe et l’intégration d’autres laboratoires internationaux à cette collaboration.

Armorique, Amériques, Atlantique

ALCAM