bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 170 projets labellisés

Arts et création

ARTIVISM

Arts en temps de crise au Brésil, en Argentine et en Colombie : résistances et activismes au prisme des mémoires politiques

Responsable scientifique

PTAC
Université Rennes 2
Pôle : Arts et création
Disciplines : Arts plastiques, Arts visuels - dessin, Civilisation des mondes hispaniques, Commissaire indépendante, Histoire de l'art, Histoire des arts, Histoire, théorie et critique des arts, Littérature brésilienne, Littérature comparée, Littérature portuguaise, Sociologie, Traductrice et éditrice, esthétique et philosophie de l'art
Partenaires internationaux : Université de Zürich (UZH) | Institut d'Histoire de l'art - Université de Lisbonne (Portugal) | Université de Santa Catarina (Brésil) | Université fédérale de Rio Grande - Brésil | Universidad Nacional de La Plata (Argentine) | Universidad Nacional de San Martín (Argentine) | Parque de la Memoria (Argentine) | Plateforme d'art aarea
Partenaires régionaux : EA 7472 PTAC | EA 4327 ERIMIT | École Européenne Supérieure d'Art de Bretagne
Partenaires nationaux : Veduta (Biennale de Lyon) | Écritures - EA 3943 - Université de Lorraine | IHEAL/CREDA - Université Paris 3
Type d'aide :
- Logistique (Salle pour séminaire et atelier )
- Communication (diffusion des informations sur l'avancée et les résultats de la recherche)
- Financier
Durée : 01-01-2020 / 31-12-2021
Mots clés thématiques :
Ce programme de recherche se propose d’analyser les pratiques artistiques par temps de crise, en relation avec le contexte social et politique qui sévit au Brésil depuis les dernières élections présidentielles ; en Argentine, en proie à une débâcle économique avec de lourdes conséquences sociales et en Colombie où persistent des violences politiques et des atteintes aux droits de l’Homme. Il s’agit de proposer une cartographie de pratiques artistiques qui se développent dans une relation critique à ces contextes de crise sociale, politique et économique. Si « la résistance prend appui sur la situation qu’elle combat » (Foucault), ce projet entend examiner comment les artistes « vivent de l’adversité » (Oiticica) à travers des formes créatives d’engagement qui combattent les inégalités et les discriminations sociales, la censure et les orientations des politiques culturelles. Il s’agira ainsi de dresser un état des lieux de ces pratiques qui émergent dans l’urgence face aux menaces qui affectent la liberté d’expression, de suivre dans le vif de l’expérience les tactiques adoptées par les artistes, individuellement ou organisés en collectif. Dans cette perspective, on prendra en compte les différentes échelles d’intervention de ces pratiques et des dynamiques contestataires qu’elles initient, des scènes locales au cadre national dans des allers-retours entre le micro et le macro-politique d'une part, entre le présent et les mémoires politiques du passé d'autre part.