bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Gouvernance

COMEPO

Coordination des médecins au sein d’un pôle d’activité

Responsable scientifique

CIAPHS
Université Rennes 2
Pôle : Gouvernance
Disciplines : Sciences de gestion, Sociologie
Partenaires régionaux : UMR 6211 CREM | Institut du Management
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-03-2014 / 31-12-2015
Mots clés disciplinaires :

L’objectif de ce projet est d’étudier dans quelle mesure « l’enrôlement » des médecins par le chef de pôle, et les interactions entre médecins jouent dans le changement de pratiques. Cet objectif nous permet d’analyser la nouvelle gouvernance hospitalière à travers un acteur peu étudié jusqu’à présent : le médecin sans responsabilité de gestion. Si jusqu’à présent les recherches dans le domaine des sciences de gestion se sont principalement focalisées sur les chefs de pôle et le cadre de santé, considérés comme les piliers de ce changement, il ne faut pas perdre de vue l’idée que cette réforme hospitalière vise à changer en profondeur les pratiques médicales et soignantes, en intégrant au cœur de leur travail l’idée de rationalisation des dépenses. A ce titre, il convient d’étudier non seulement les acteurs situés à la frontière entre logique médico-soignante et logique gestionnaire (Ashburner and Fitzgerald 1996; Ferlie et al. 1996; Thorne 1996, 1997), mais également les acteurs qui sont ciblés par ce changement. «L’enrôlement » des médecins par le chef de pôle, considéré ici comme un acteur-réseau au sens de Callon (1986), est fondamental dans le développement de la nouvelle gouvernance. La réussite de cette réorganisation réside dans la nécessaire collaboration entre le médecin chef de pôle et les médecins qui y sont rattachés.

L’objectif poursuivi est double : d’une part, aider le groupe de médecins à faire évoluer ses pratiques dans le cadre de la réorganisation par pôle, et d’autre part, étudier la nouvelle gouvernance du point de vue d’un acteur non étudié jusqu’à présent : le médecin sans responsabilité de gestion. A travers ce projet de recherche, nous souhaiterions amener les médecins à réfléchir collectivement à l’évolution de leurs pratiques dans ce contexte de réforme. Les critères de réussite correspondants sont de plusieurs ordres :

  • Une transformation effective des pratiques médicales ou organisationnelles des médecins dans le cadre de l’organisation par pôle
  • Une interaction plus spontanée entre les médecins et leur chef de pôle