bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 170 projets labellisés

Société numérique

COSMOS

Construction sémantique enfantine du monde et stéréotypes : études expérimentales et comparatives.

Responsable scientifique

PREFics
Université Bretagne Sud
Pôle : Société numérique
Disciplines : Informatique, Mathématiques appliquées, Sciences du langage, Sciences du langage (sémantique)
Partenaires régionaux : EA 7469 PREFics | LMBA | Département informatique - IMT Atlantique | Autre / France Irisa Expression
Partenaires nationaux : Laboratoire Ligérien de Linguistique, Unité Mixte de Recherche CNRS-Université (UMR 7270).
Type d'aide :
- Logistique (Prêt de salle pour la journée d’étude de mi-parcours et fin de projet)
- Ingénierie (Veille sur les travaux en lien avec la sémantique lexicale et la didactique du lexique dans l'Education Nationale)
- Communication (Diffusion et valorisation des travaux)
- Ressources numériques (Créer un espace numérique partagé via la MSHB)
- Financier
Durée : 01-09-2020 / 31-08-2022
COSMOS (pour Construction Sémantique du Monde et Stéréotypes) est un projet de recherche universitaire qui réunit linguistes et informaticiens/mathématiciens pour l’étude des stéréotypes chez les enfants d’âge scolaire, entre 7 et 11 ans. Leur rôle est en effet un élément important de la cognition enfantine ; observer leur construction est donc important pour comprendre comment s’acquiert une compétence sémantique. Le projet consiste à mener des expérimentions qui permettent aux enfants une mise en mots de certains concepts puis, à travers ces verbalisations, à étudier l’évolution (ou non) des stéréotypes à deux moments de la scolarisation, ainsi que les variables (milieu social, culturel etc.) qui justifieraient des différences entre les enfants. Au-delà de l’intérêt présenté par cette connaissance proprement dite, les résultats alimenteront également un intérêt didactique : celui de fournir des outils pour aider à la prévention de certains présupposés caricaturaux ou fallacieux et d’autre part pour comprendre et évaluer le processus d’acquisition d’une compétence sémantique qui dépasse l’usage référentiel des mots.