bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 170 projets labellisés

Armorique, Amériques, Atlantique

CymBreizh

Quel impact du Brexit sur les communautés de pêcheurs ? Une comparaison Bretagne - Pays de Galles

Responsable scientifique

ESO
Agrocampus Ouest
Pôle : Armorique, Amériques, Atlantique
Disciplines : Aménagement de l'espace, Aménagement du territoire, Anthropologie, Droit, Géographie, Sciences politiques, Sciences économiques
Partenaires régionaux : UMR 6590 ESO | EA 2219 Géoarchitecture | UMR 6262 IODE
Partenaires internationaux : Aberystwyth University
Type d'aide :
- Logistique (Des salles de réunion seront nécessaires pour organiser des séminaires scientifiques)
- Ingénierie (Ce projet est un travail de recherche exploratoire pour engager une recherche plus importante par la suite.)
- Communication (Les séminaires scientifiques seront ouverts à la communauté scientifique.)
- Ressources numériques (Utilisation de sharedocs pour stocker les données de recherche et les partager entre chercheurs)
- Financier
Durée : 01-09-2020 / 31-08-2022
En Bretagne comme au Pays de Galles, la pêche occupe une place importante dans les identités territoriales même si son poids varie selon les économies locales. Si les effets économiques du Brexit sur la pêche et les filières halieutiques ont été documentés, les conséquences sur les dynamiques socio-spatiales des zones littorales demeurent un angle mort des travaux récents, ce qui justifie l’approche régionale et territoriale proposée. En associant plusieurs regards disciplinaires des sciences sociales (géographie, aménagement, droit, économie, science politique, anthropologie), le projet de recherche Cymbreizh vise plusieurs objectifs : (i) la production de premiers éléments de connaissance pour (ii) préfigurer un projet de recherche de plus grande ampleur et (iii) construire le partenariat entre universités bretonnes et galloise. Cymbreizh combine une attention portée aux dynamiques socio-territoriales (accès aux ressources matérielles et immatérielles, interactions entre acteurs et formes de gouvernance territoriale) et une investigation inédite de part et d’autre de la Manche sur la perception du Brexit et les stratégies déployées par les organisations professionnelles et les pouvoirs locaux. La recherche s’appuie sur des études de cas qualitatives, deux en Bretagne (réalisées par l’équipe bretonne), trois au Pays-de-Galles (conduite par l’équipe galloise) et une analyse croisée. Elle associe chercheurs et acteurs professionnels et politiques des zones littorales.