bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Gouvernance

DisValHum

Stratégies de dissémination et mise en valeur des SHS

Responsable scientifique

Geoffrey Williams
EA 4249 HCTI
Université de Bretagne Sud
Pôle : Gouvernance
Disciplines : Littérature française et comparée, Anglais, Langue et traduction anglaises, Linguistique,
Partenaires régionaux : EA 4249 HCTI
Type d'aide :
- Logistique
- Ingénierie
Durée : 01-07-2012 / 30-06-2014

Le programme DisValHum vise à contribuer à la promotion de la recherche dans les sciences humaines et sociales. Il est issu de l’évolution des objectifs et du schéma collaboratif d’un programme intitulé EvalHum, déposé dans le cadre du 7e PCRD auprès de la Commission européenne. Le point de départ du programme initial est la conviction que l’avenir des SHS dépend d’une meilleure compréhension et prise en compte des spécificités des disciplines concernées, tout comme de la possibilité de les comparer dans une perspective transnationale et transdisciplinaire, susceptible de promouvoir la coopération et d’améliorer la qualité. En ce sens, l’objectif du programme initial est d’analyser la réalité des sciences humaines et sociales (typologie des publications, genres scientifiques, etc.), afin de proposer, dans un second temps, un système d’évaluation qui leur est adapté. Conçu de manière à tenir compte des différences stylistiques entre disciplines et pays, ainsi que de la typologie des publications, le système envisagé a pour ambition d’offrir aux décideurs un guide d’orientation dans la diversité des pratiques nationales à l’intérieur d’une même discipline des sciences humaines, et aux porteurs de programmes dans ces domaines de recherche un outil pour identifier des partenaires, consolider des équipes, mettre en avant les atouts de leurs programmes. Sa mise en œuvre aurait des effets positifs sur la visibilité des SHS, sur leur financement et sur leur prise en compte lors de l’établissement du classement des universités (rankings).Lors de rencontres de montage et de présentation de ce programme, les contacts pris ont permis de mieux cerner, comme problématique centrale, la question de la dissémination des résultats de la recherche en sciences humaines et sociales. Par ailleurs, les contours de l’équipe initiale ont commencé à changer, suite à l’intérêt manifesté par des représentants de différentes institutions impliquées dans et concernées par le financement de la recherche et les classements dans l’espace européen de l’enseignement supérieur : la British Academy, Thomson Reuters, Times Higher Education, European Universities Association, Centrum für Hochschulewicklung (CHE)... Ils ont, tous, manifesté leur intérêt à la fois pour les objectifs et la méthodologie du programme initial (EvalHum), et pour un approfondissement des questions qu’il soulève.