bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Armorique, Amériques, Atlantique

FICTOGRAPH

Le photolittéraire entre fiction et non-fiction : quelques espaces polysémiotiques et polymédiatiques autour de l'idée de 'pays'

Responsable scientifique

CELLAM
Université Rennes 2
Pôle : Armorique, Amériques, Atlantique
Disciplines : Arts plastiques, Culture française et sciences du langage, Littérature française, Littérature française, photographie, humanités numériques et médiations , littérature anglaise, littérature française, littérature française et communication, psychologie
Partenaires nationaux : Pléiade | Lara-Seppia EA 4154
Partenaires régionaux : EA 3206 CELLAM | EA 4249 HCTI | EA 1161 CFV Brest | EA 1285 LP3C
Type d'aide :
- Logistique (salle visioconférence pour réunions et Journées d'études avec partenaires belges, suisses, canadiens)
- Ingénierie (veille scientifique pour publication ou colloques portant sur des sujets connexes)
- Communication (aide à l'organisation de journée d'étude, et pour la diffusion valorisation)
- Ressources numériques (aide à stratégie numérique)
- Financier
Durée : 01-09-2018 / 31-08-2020
Mots clés thématiques :
La philosophie du projet s'inspire des "espèces d'espaces" de Perec : page, livre, carte postale biface, écran désormais ; ces supports de "graphies", à part égale photo et textuelles, renvoient à d'autres espaces, les "pays", représentés dans des collections photolittéraires liées à l'histoire des voyages, ou à la pratique de l'art épistolaire de la "carte postale". La notion de "fiction", au cœur du projet, pose une construction mentale alliant la dimension référentielle (inscrite dans toute photographie) avec le récit et ses enjeux : l'élaboration de ces identités singulières et collectives, les "pays", fait émerger une dialectique entre discours véridictifs et fictionnels – que Perec évoque aussi dans Un Cabinet d’amateur. L'on examine comment le littéraire, le photographique, le discours fictionnel, participent de la production de ces espaces mentaux, les "pays". Le corpus, très peu étudié, à l'intersection des arts reconnus et vernaculaires, ouvre sur l'étude de zones intermédiaires entre fiction et non-fiction, présentes dans nombre d'œuvres contemporaines, en littérature et photographie. Cette démarche tend à mettre à jour maints aspects importants de l’évolution présente de la littérature, et à la mettre en perspective historique.