bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Société numérique

HYBRID

Les boîtiers interactifs dans l’enseignement : quelle efficacité pédagogique ?

Responsable scientifique

Nicolas Michinov
EA 1285 CRPCC
Université Rennes 2
Pôle : Société numérique
Disciplines : Chimie, Psychologie, Sciences de l'éducation, Technologie de la formation
Partenaires régionaux : Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes | EA 1285 CRPCC | EA 3875 Cread
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-09-2011 / 01-09-2014

Le projet de recherche vise à déterminer dans quelle mesure l'efficacité d'un environnement de formation hybride peut être influencée par la conception que les étudiants se font de l'apprentissage.

La formation dans l’enseignement supérieur fait appel de manière croissante aux environnements d’apprentissage qualifiés d’hybride (blended learning). La recherche sur l'efficacité pédagogique de ce type de formation, largement pluridisciplinaire, est devenue en l’espace de quelques années particulièrement active au niveau international.

Le programme de recherche vise à déterminer dans quelle mesure l'efficacité d'un environnement de formation hybride peut être influencé par la conception que les étudiants se font de l'apprentissage. En effet, on peut faire l’hypothèse que si la réussite d’un apprentissage dépend de la maîtrise des techniques nécessaires à l’activité pédagogique, elle dépend également de la conception que les étudiants (et probablement les enseignants) se font de l'apprentissage. L’important développement des outils techniques et des environnements numériques censés améliorer la participation des étudiants et l'efficacité des apprentissages conduit à s’interroger sur la manière dont le pédagogique peut se saisir de ces deux dimensions (technique et cognitive) pour « instrumenter les apprentissages » (Albero, 2003) d’un point de vue technique et symbolique. La conduite de recherches de terrain à partir d'une méthodologie expérimentale ou quasi expérimentale permettra d’identifier les conditions d’efficacité d’une formation hybride en fonction de la manière dont les étudiants conçoivent l'apprentissage.

Nous envisageons dans un premier temps de mettre en place une série de recherches où les étudiants-ingénieurs en chimie seront amenés à répondre à des quiz, présentés selon différents formats, à l'aide de boîtiers de vote électroniques ("clickers") qui leur délivrent un feedback sur leur niveau de participation et de réussite.

Les résultats de ces recherches peuvent contribuer à renforcer la visibilité de sciences humaines (notamment la psychologie et les sciences de l’éducation) dans un secteur en pleine expansion sur la formation hybride et l’usage pédagogique des environnements numériques et des technologies pour l’apprentissage. De manière plus générale, les résultats de ces recherches pourraient permettre de faire des préconisations susceptibles d’améliorer l’efficacité pédagogique des formations hybrides dans l’enseignement supérieur.