bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Armorique, Amériques, Atlantique

IDPO-Soc

Périphéries, dynamiques identitaires et pouvoirs sociaux

Responsable scientifique

Ronan LE COADIC
EA 4451 CRBC
Université de Bretagne Occidentale
Pôle : Armorique, Amériques, Atlantique
Disciplines : Anthropologie, Anthropologie, sociale et culturelle, Breton, histoire-géographie, Communication, littérature française, Culture et langue bretonne, Ethnologie, Histoire, Langue et culture bretonnes, Langue et littérature bretonnes, anglais, Lettres et sciences humaines, sociologie, Phylosophie, Politologie, Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS), Sciences politique, Sociologie, Sociologie, Histoire contemporaine
Partenaires régionaux : EA 4451 CRBC | UMR 6051 CRAPE
Partenaires internationaux : Institut d'ethnologie et d'anthropologie | CRASC (Centre de Recherche Anthropologie Sociale et Culturelle
Partenaires nationaux : Laboratoire du monde insulaire et méditerranéen, Centre de recherches Corse/Méditerranée
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-01-2010 / 31-12-2012
Mots clés thématiques :

Le projet « Périphéries, dynamiques identitaires et pouvoirs sociaux » porte sur un cycle international de séminaires interdisciplinaires relatifs aux questions de diversité culturelle, d’identité, d’ethnicité et de minorité. Il vise quatre objectifs : constituer une plate-forme d’échange sur les questions d’identité, d’ethnicité et de minorité à la Maison des sciences de l’homme en Bretagne ; contribuer à la constitution d’un réseau international de chercheurs travaillant sur ces questions ; inclure la question de l’identité bretonne dans une problématique de recherche plus vaste, de nature à favoriser les échanges intellectuels et les comparaisons ; et enfin, favoriser l’émergence de jeunes chercheurs bretons en leur fournissant un lieu d’échanges et de débats à la fois convivial et constructif.

Vingt-sept rencontres seront organisées à la MSHB en trois ans, ouvertes à l’ensemble de la communauté scientifique. Elles donneront la parole à environ trente-six chercheurs d’origines et de disciplines diverses et déboucheront sur la publication d’un ouvrage collectif.