bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Armorique, Amériques, Atlantique

LATE

Littérature Arthurienne tardive en Europe

Responsable scientifique

CELLAM
Université Rennes 2
Pôle : Armorique, Amériques, Atlantique
Disciplines : Histoire et littérature galloise, Histoire médiévale, Langue et littérature allemande du Moyen Âge, Langue et littérature anglaise du Moyen Âge, Langue et littérature française du Moyen Âge, Langue et littérature françaises du Moyen Âge, Langue et littérature hollandaise du Moyen Âge, Langue et littérature médiévales, Littératures romanes médiévales, Philologie et liguistique romanes
Partenaires régionaux : EA 3206 CELLAM | EA 4451 CRBC
Partenaires internationaux : Department of French & Italian | National Library of Wales | Université de Genève | Université de Giessen | Bangor University | Università di Pisa | University of Bristol
Partenaires nationaux : UPR 841 IRHT | CESCM UMR 7302
Type d'aide :
- Logistique (Accueil réunions, visio-conférences)
- Financier
Durée : 01-07-2014 / 01-06-2016

Le projet LATE s’inscrit dans le prolongement du projet arthurien rennais, qui depuis 2006, d’abord sous le label de la MSHB, a connu plusieurs phases (22ème congrès international de la Société Arthurienne 2008, mise en ligne du Bulletin Bibliographique Arthurien) et qui est relayé par le projet que C. Ferlampin-Acher développe dans le cadre de l’Institut Universitaire de France (dont CFA est membre senior) sur le roman arthurien tardif en France (2012-2017 : édition du dernier roman arthurien inédit, Artus de Bretagne ; publication d’une synthèse sur le roman arthurien tardif en France).

Le nouveau projet vise, en travaillant sur le mode du tuilage, à élargir la problématique du projet IUF au plan européen et à préparer un projet ANR qui prendrait le relais. La matière arthurienne est devenue à la fin du Moyen Âge un phénomène culturel, qui a contribué à construire l’unité européenne et qui a eu une dimension politique forte, car cette littérature, portée par un roi anglais, a une notable signification dans le contexte de la Guerre de Cent Ans. Cet élargissement prend appui sur la Société Internationale Arthurienne, qui est organisé en branches nationales, sur lesquelles le projet peut être articulé : le projet, par ce biais, a été diffusé et discuté ces derniers mois. Le comité scientifique établi, il s’agira de constituer l’équipe de contributeurs spécialisés (qui pourra atteindre cinquante personnes) et de commander des textes originaux. 

Le projet vise la parution de trois volumes aux Presses Universitaires de Rennes, portant sur la matière arthurienne à la fin du Moyen Age dans toute l’Europe. Le premier volume fera le point sur les contextes (historique, politique, approche sociétale, histoire de l’art, histoire des manuscrits et des éditions...), le second sera fondé sur la production dans les différentes aires linguistiques, le troisième adoptera une perspective comparatiste et étudiera un certain nombre de motifs, personnages, de procédés d’écriture, dans des témoins caractérisés par la diversité linguistique. 

Armorique, Amériques, Atlantique

Arthubre

01
février 2018
Université Rennes 2 - Bât. B - Salle recherche
Ce colloque est organisé dans le cadre du projet Littérature arthurienne tardive en Europe porté par Christine Ferlampin-Acher.
Arthur après Arthur. La matière arthurienne tardive en dehors du roman arthurien (1270-1530)
La matière arthurienne tardive en dehors du roman arthurien (1270-1530) sous la direction de Christine Ferlampin-Acher
PUR Café_12.12.17
La matière arthurienne tardive en dehors du roman arthurien (1270-1530)