bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Santé et société

Metics

Médiation des Technologies de l'Information et de la Communication dans l'expression de la Souffrance sociale : le cas des associations d’écoute et de prévention contre le suicide

Responsable scientifique

PREFICS
Université Rennes 2
Pôle : Santé et société
Disciplines : Science de l’Information et de la communication, Science du langage, Sciences de l'information et de la communication
Partenaires nationaux : EA 3476 CREM | UMR 5267 Praxiling | EA1610 EST | EA 4073 GERiiCO
Partenaires régionaux : EA 7469 PREFics
Partenaires internationaux : LOG - Université de Montréal
Type d'aide :
- Logistique
- Ingénierie
- Communication
- Financier
Durée : 01-01-2015 / 31-12-2015
Mots clés thématiques :

Depuis les années quatre-vingt-dix, la souffrance sociale est une thématique qui fait l’objet d’une incroyable excroissance discursive de la part de l’action publique et médiatique au point qu’il est à penser que la question sociale a de plus en plus tendance à être envisagée comme une question de souffrance. Parmi les conséquences d’un tel tournant, figure l’explosion des lieux d’écoute ou des dispositifs sociotechniques de communication dont les finalités consistent notamment à modérer les diverses formes de souffrance par la libération de la parole dans un but thérapeutique (Fassin, 2004; 2006). De toute évidence, la multiplication de ces lieux et ou dispositifs d’écoute est une voie que l’action politique a trouvé pour s’en défendre.

Le présent projet, inscrit dans le prolongement d’une première recherche effectuée de 2011 à 2013 subventionnée en intégralité par l’INPES (Huët, 2013), porte sur la mise en place d’un webchat par l’association S.O.S Amitié (association de prévention contre le suicide). En effet, depuis 2005, cette dernière a mis en place un « webchat » destiné à accueillir les individus en situation de détresse. En complément de la ligne téléphonique et de la messagerie électronique, le webchat est un espace qui permet à toute personne d'exprimer et de partager avec un écoutant bénévole ses préoccupations et ses malaises. La principale spécificité du dispositif webchat offert par S.O.S Amitié est son caractère non public et anonyme. Protégé par un "pseudo", les écrivants sont invités à confier auprès d’un bénévole ordinaire les aspects problématiques de leur existence. C’est ainsi, que chaque année, plusieurs centaines de personnes se laissent aller à quelques confidences, à faire part de leurs peurs, de leurs doutes, ou à avouer leurs déprimes, voire leurs pensées suicidaires. Ce dispositif d’écoute a donc pour fonction essentielle de mettre en partage les « maux de l’existence » à un bénévole formé à accueillir et à écouter ces témoignages et ces interrogations intimes et existentiels.

L’association S.O.S Amitié fournit à l’équipe de recherche l’ensemble des conversations entretenues entre les bénévoles et les « malheureux » (Boltanski, 2007) entre 2005 et 2013. Plusieurs milliers de conversations sont ainsi réunies et forment un corpus inédit de récits sur la détresse humaine. De toute évidence, il existe de multiples manières d’interroger ce type de corpus. La finalité du projet METICS est de visibiliser les formes de souffrance ordinaires habituellement retranchées des espaces communs d’apparition et de saisir tant ses modalités d’énonciation que sa prise en charge au moyen des technologies numériques.