bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Armorique, Amériques, Atlantique

OPENPORT

Le port en tant que lieu d'histoire, de culture, de patrimoine et de vie, s'ouvre sur le futur

Responsable scientifique

Serge Garlatti
Autre / France
IMT Atlantique
Pôle : Armorique, Amériques, Atlantique
Disciplines : -, Informatique
-
Durée : 15-12-2011 / 15-12-2012

Le port en tant que lieu d'histoire, de culture, de patrimoine et de vie, s'ouvre sur le futur

Les ports sont des espaces organisés complexes, des noeuds au sein des réseaux de communication des sociétés, des lieux de transit, de commerce, mais aussi d'activité militaire, de construction et réparation navale, etc. Nous pouvons ainsi les considérer comme des hauts lieux de l'activité humaine depuis l'antiquité.

Contexte socioculturel du projet

À ces différents titres, ils constituent des macro-systèmes techniques (Large Technological Systems) qui peuvent être analysés du point de vue de l'histoire des sciences et techniques et du patrimoine. Les ports sont des marqueurs significatifs de l'activité humaine et constituent des lieux de cultures matérielles et de patrimoines très divers avec une histoire complexe. En effet, le port constitue une interface entre la mer/le fleuve aux multiples fonctions :

  • des lieux de stockages et de transbordements qui nécessiteront un aménagement de l’espace géographique et l’usage d’infrastructures spécifiques.
  • des lieux de productions/transformations : ports de pêche/sardinerie
  • des lieux de réparation navale qui nécessiteront aussi une organisation et des infrastructures propres
  • des lieux de construction navale militaire (Brest, Lorient, Toulon, Rochefort) ou civile (St Nazaire, La Ciotat, etc.)
  • Le port est aussi l'élément d'un système en réseaux plus ou moins visibles : au travers des complexes construits à une très large échelle, comme le complexe des arsenaux militaires, etc.

Dans le domaine de la culture et du patrimoine maritime, le Musée national de la Marine avec ses cinq sites joue un rôle particulièrement important ainsi que le Service Historique de la Défense (SHD). Les villes portuaires et les régions concernées développent aussi des activités culturelles et touristiques sur la thématique des ports qui se traduisent par des musées, des centres d'interprétation, de la publication numérique en ligne, etc. De nouveaux besoins en terme de médiations apparaissent : 3D, réalité augmentée, apprentissage informel par résolution de problèmes. De plus, les notions d’information, de communication, de connaissances, de collaboration dans des réseaux sociaux jouent actuellement un rôle prépondérant qui change radicalement nos façons de penser et d’agir notamment avec les autres.
Si l'on constate un essor important dans la publication des bibliothèques numériques et celui des nouvelles technologies, il s'avère que la qualité des productions dans la médiation culturelle repose sur la constitution de corpus de références numérisés et la compréhension des sources et contextes historique, selon des méthodes validées scientifiquement par des experts et des modèles de connaissances qui les organisent.

Les domaines et les usagers considérés sont : le patrimoine et la culture dans les ports avec trois niveaux d'usage : tourisme culturel, éducation et apprentissage, recherche (le passé) ; la gestion et la valorisation des ports (le présent et le futur).

Les questions relatives au patrimoine vivant reposent sur quatre points la recherche en Sciences humaines et sociales et la valorisation par de nouveaux services digitaux. La numérisation du patrimoine constitue une priorité au niveau national et européen.

La conception de services personnalisés et ubiquitaires de médiation culturelle et scientifique fondés sur l’apprentissage informel, la réalité augmentée, la 3D et les réseaux sociaux, pour la visite des ports et de leur environnement.