bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Armorique, Amériques, Atlantique

PHLIT

Pour un répertoire critique et historique de la photolittérature

Responsable scientifique

Jean-Pierre MONTIER
EA 3206 CELLAM
Université Rennes 2
Pôle : Armorique, Amériques, Atlantique
Disciplines : Anglais, Art, littérature du XIXe siècle, Langues et littérature française, Histoire de l'art, Littérature anglaise contemporaine, Littérature française, esthétique de l'image
Partenaires nationaux : Equipe CHCSC (EA 2448) | Equipe FoReLL (EA 3816)
Partenaires régionaux : EA 1796 ACE
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-03-2010 / 28-02-2014

La « Photolittérature » est un concept neuf. Il désigne d’abord l’ensemble des productions imprimées dans lesquelles, depuis les années 1840, ont été insérées des photographies, le plus souvent à titre d’illustrations, au sein d’œuvres ayant statut ou vocation à être perçues ou reconnues comme littéraires. Par extension, le mot désigne aussi l’ensemble des œuvres dans lesquelles, sans toujours être présentes matériellement, des photographies jouent cependant un rôle structurant. En réalité, le corpus étudié a trois caractéristiques : On y trouve des œuvres d’écrivains absolument majeurs , des textes très novateurs mais plus ou moins ignorés , enfin, il s’agit d’objets qui d’une manière générale posent tous, à des degrés divers, la question de la « modernité », c’est-à-dire de l’adaptation des moyens de communication et des systèmes de représentation à la civilisation industrielle et à ses valeurs.

Ce projet a deux ambitions liées l’une à l’autre, et sans ordre de préséance. La première est historique et théorique : il s’agit de repenser la catégorie, utilisée aussi bien en philosophie qu’en art ou en littérature, de « modernité ». Mais de la repenser à partir de ce qui nous semble être précisément une mesure particulièrement pertinente de la naissance et du développement de l’esprit « moderne », c’est-à-dire la pénétration de la photographie dans les espaces culturels traditionnellement dévolus à l’ancienne « mimesis ». Cette dernière reposait sur des catégories héritées à la fois de Platon et d’Aristote, et définissait l’image comme une imitation. Ce que la photographie n’est plus tout à fait, puisqu’elle est perçue comme un double ou un calque de la réalité, sans intervention de la main humaine. Contribuer à mieux penser l’apparition et le développement du « moderne » (en termes d’histoire, de culture, de civilisation), tel est le premier objectif de ce projet.

La seconde ambition est « pratique » : il s’agit de constituer un Répertoire en ligne des livres et revues où littérature et photographie se rencontrent, en idée ou en image.

Armorique, Amériques, Atlantique

EDINUMGUI

Répertoire de la Photolittérature Ancienne et Contemporaine - PHLIT
Répertoire de la Photolittérature Ancienne et Contemporaine