bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Gouvernance

QARTS

Qualité, Activité de Reporting et Travail de Soin

Responsable scientifique

Mathias Waelli
EA 7348 MOS
Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique
Pôle : Gouvernance
Disciplines : Administration et politiques de santé, Médecine/Gériatrie, Sciences Infirmières et Paramédicales, Sciences Politiques, Sciences de gestion, Sciences de gestions, Sociologie
Partenaires régionaux : EA 7348 MOS | EA 3149 LABERS
Partenaires nationaux : UMR 7218 CRESPPA | ICD Business School
Partenaires internationaux : University of North Carolina | Columbia University NYC
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-07-2014 / 01-06-2016

Dans un contexte d’augmentation des exigences de reporting en santé, de nombreux auteurs soulignent que les soignants ont le sentiment de délaisser la dimension relationnelle de leur travail, correspondant à une norme professionnelle forte, au profit de tâches administratives dont ils ne voient pas toujours le sens. Si cette tension est identifiée, qu’elle soulève des enjeux majeurs d’organisation du travail (gestion du turnover, de l’absentéisme, des risques psychosociaux), son contenu reste insuffisamment étudié.

Le projet QARTS a donc pour objectif de pénétrer dans la boite noire du travail administratif des soignants. Il vise à identifier sur le terrain les différentes activités réelles contenues dans cette notion floue, à comprendre la place qu’elles occupent dans les relations que les infirmiers entretiennent avec leur hiérarchie et les autres professionnels de santé. Dans un second temps, nous chercherons à comprendre comment les soignants perçoivent ces activités selon le contexte dans lequel ils travaillent. Pour mieux qualifier ce contexte, nous projetons de suivre le flux des données de reporting. Ce déplacement du regard mettra la lumière sur les évolutions du travail de la hiérarchie soignante et des acteurs institutionnels impliqués dans la régulation du système de santé, afin de mieux comprendre comment ils participent à faire évoluer les perceptions du travail des soignants.

Nous projetons aussi de saisir la variété des configurations de terrain afin d’isoler des facteurs déterminant les pratiques et les perceptions des soignants. Il s’agira de réaliser des études de cas comparatives dans différents lieux d’exercice du travail infirmier, de l’hôpital au domicile du patient en France et aux Etats-Unis.