bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Gouvernance

RÉNOV-URB

Rénovation urbaine et villes moyennes

Responsable scientifique

Patrick Harismendy
UMR 6258 CERHIO
Université Rennes 2
Pôle : Gouvernance
Disciplines : Géographie humaine, Histoire contemporaine,
Partenaires régionaux : UMR 6590 ESO
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-01-2010 / 01-01-2013

En parallèle avec le projet de rénovation urbaine placée sous l’égide de l’ANRU que conduit la ville de Saint-Brieuc, deux UMR du grand Ouest se proposent d’accompagner ce chantier jusqu’à son terme.

Le principe de réciprocité vise à interpeller mais aussi à proposer des pistes de résolution de difficultés déjà identifiées – telles la participation citoyenne, la construction durable, le relogement, la mixité sociale – ou à venir, lors du déroulement du projet urbain.

Pour les scientifiques, le retour d’expériences acquises à partir du terrain est une occasion unique de procéder, à partir de la récapitulation des savoirs urbains briochins, à une exploration de bien plus grande ampleur et transposable dans nombre de villes moyennes : comprendre le façonnage ancien et récent ; éclairer les choix décisionnels passés ; procéder à certaines formes d’inventaire ; analyser l’insertion de la ville et de son projet urbain aux différentes échelles (locale, métropolitaine, régionale); saisir les conditions des mutations et de la production actuelle de la ville, comprendre l’évolution des trajectoires résidentielles et les logiques locales d’appropriation des lieux.

 

En somme il s’agit de s’interroger sur les modalités de construction et de production de l’urbain à travers le filtre des recompositions socio-spatiales à l’œuvre, particulièrement au regard des opérations de rénovation de grande ampleur soutenues actuellement par l’ANRU. La démarche visée est innovante car elle lie des acteurs variés (Ville, habitants, usagers, scientifiques, décideurs publics et privés), sur une échelle peu explorée (les villes moyennes) et sur un temps d’analyse relativement long (trois ans).

Pluridisciplinaire, pluriannuel, pluri-institutionnel et fondamentalement comparatif, ce programme prenant Saint-Brieuc à la fois comme terrain et comme ouverture entend contribuer à l’écriture de la ville de demain