bandeau-fond-bulles-bleues.jpg
les projets MSHB

projets de recherche

plus de 150 projets labellisés

Hors - pôles

VULNÉCLIM

Vulnérabilité et résilience aux changements climatiques en milieu urbain: vers de nouvelles stratégies de développement urbain durable?

Responsable scientifique

Béatrice QUENAULT
EA 2241 CIAPHS
Université Rennes 2
Pôle : Hors - pôles
Disciplines : Aménagement de l'espace, urbanisme, Aménagement/Urbanisme, Géographie, Physique-chimie de l'atmosphère, Physique-chimie de l'atmosphère et techniques spatiales, aménagement de l'espace et urbanisme, Économie
Partenaires nationaux : COST | CNRS | CLERSE | LIVE | EDYTEM
Partenaires régionaux : CRESS | UMR 6590 ESO
Type d'aide :
- Financier
Durée : 01-11-2009 / 31-05-2011

Face aux formes accentuées de risques qui pèsent sur les espaces urbanisés et sur les sociétés urbaines en lien avec les changements climatiques et leurs impacts, l’objectif de cette proposition de recherche est triple. En premier lieu, ce projet revêt une dimension de théorisation et de conceptualisation visant à mieux définir et caractériser des notions fortement interdisciplinaires et transversales sur lesquelles les points d’achoppement scientifiques et les débats sont nombreux (vulnérabilité, résilience, adaptation, développement urbain durable…). En deuxième lieu, ce projet vise à progresser dans la compréhension des impacts des changements climatiques sur les systèmes anthropisés (vulnérabilité) et dans l’identification des facteurs qui déterminent la capacité de réponse des sociétés urbaines (résilience) face aux risques environnementaux globaux tels que les changements climatiques. Enfin, en lien avec les objectifs écologiques, économiques et sociaux d’un développement urbain durable, ce projet tentera de formuler des pistes et propositions en vue de contribuer à l’émergence de stratégies d’adaptation et d’atténuation renouvelées, destinées à accroître la résilience urbaine face aux changements climatiques, en particulier des sociétés et des territoires les plus vulnérables.

Le résultat attendu du projet réside dans la production de connaissances qui soient utiles à la communauté scientifique et qui puissent jouer un rôle d’appui aux politiques publiques portant sur la gestion, le développement et l’aménagement des villes et du territoire. Cette étape exploratoire permettra d'envisager des contextes urbains différents en vue de poser les éléments d'analyse pour une appréhension plus générale des problématiques de vulnérabilités/résiliences aux changements climatiques.