La pirogue à l'assaut des mers ? Un objet d'étude et de médiation scientifique.

Table of content
Contenu sous forme de paragraphes

Résumé

Que ce soit en mer ou dans les eaux intérieures, l’usage des moyens de transport nautiques par les populations préhistoriques ne se laisse pas aisément approcher et on doit composer avec la grande rareté des témoins archéologiques. Il est cependant possible de préciser certains aspects chronologiques et fonctionnels en analysant les rares épaves, équipements et représentations qui nous sont parvenus. Une autre approche complémentaire consiste à reconstituer des embarcations – ici du Néolithique car les vestiges archéologiques y sont plus nombreux et il a été le théâtre d’importantes migrations au-delà des mers – à partir de répliques d’outils en pierre et de les tester sur les eaux. Le projet NEONAV est original par les partenaires qu’il regroupe, à la fois issus du monde académique (CNRS, Inrap, Universités, réseau des MSH) et du monde associatif (Koruc, RSPB, AMARAI), à la fois professionnels et bénévoles de l’archéologie. Car tout en respectant une démarche scientifique afin de reconstituer les chaînes opératoires ou les principes de navigation anciens, NEONAV souhaite également devenir un formidable outil de médiation auprès d’un public varié à partir d’un objet emblématique de la Préhistoire qu’est la pirogue monoxyle. Il s’agit donc clairement d’un projet de science participative impliqué dans d’autres recherches plus larges (ANR, ERC) dépassant les limites de la Bretagne.

Contenu du texte déplié

Whether at sea or inland, the use of nautical means of transport by prehistoric populations is not easy to approach and we have to deal with the great scarcity of archaeological evidence. However, it is possible to clarify certain chronological and functional aspects by analysing the rare wrecks, equipment and representations that have come down to us. Another complementary approach consists of reconstructing boats - in this case from the Neolithic period, as there are more archaeological remains and it was the scene of major migrations across the seas - from replicas of stone tools and testing them on the water. The NEONAV project is original because of the partners it brings together, both from the academic world (CNRS, Inrap, Universities, MSH network) and the associative world (Koruc, RSPB, AMARAI), both professionals and volunteers in archaeology. While respecting a scientific approach in order to reconstitute the chaînes opératoires or the principles of ancient navigation, NEONAV also wishes to become a formidable mediation tool for a varied public based on an emblematic object of Prehistory, the dugout canoe. It is therefore clearly a participatory science project involved in other broader research projects (ANR, ERC) that go beyond the limits of Brittany.

Contenu du texte déplié

Michel PHILIPPE

Archéologie

UMR 7324 CITERES-LAT

Bertrand POISSONNIER

Archéologie

UMR 5608 TRACES

Panagiota MARKOULAKI

Archéologie

Autre / étranger

Philippe GUILLONNET

Expérimentation archéologique

Eveha (Société d'archéologie préventive)
Préhistoire Interactive

Emmanuel GUERTON

Expérimentation archéologique

ArtPaléo

Yolaine MAIGROT

Archéologie, Tracéologie

UMR 8215 Trajectoires

Camille GONTIER

sociologie

EA 4451 CRBC

   

Événements passés

Actualités passées